Menu
RSS
A+ A A-

Le brut poursuit sa hausse sur fond d'amélioration de la conjoncture US

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, toujours portés par l'amélioration de la conjoncture économique aux États-Unis, dans un marché continuant de spéculer sur la longévité de la politique monétaire expansionniste dans ce pays.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 103,15 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 31 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 52 cents, à 97,57 USD.

Les cours du pétrole ont clôturé en hausse jeudi et continuaient sur leur lancée vendredi en cours d'échanges européens, "bénéficiant d'une amélioration du moral des marchés après des données américaines positives", estimait Andrey Kryuchenkov, chez VTB Capital.

Jeudi, le pétrole avait pris plus d'un dollar à Londres et New York, après l'annonce aux États-Unis de la hausse en mai des revenus des ménages, des dépenses de consommation et des promesses de ventes de logements, ces dernières ayant même atteint leur plus haut niveau depuis 2006.

Et sur le front de l'emploi, les nouvelles inscriptions au chômage dans la première économie mondiale ont reculé pendant la troisième semaine de juin.

Toutes ces données ont "renforcé les attentes d'une amélioration de la croissance économique (aux États-Unis) et donc d'une augmentation de la demande de pétrole", soulignait Jonathan Sudaria, chez Capital Spreads.

Les États-Unis sont le plus gros consommateur d'or noir de la planète, absorbant presque un cinquième de la production mondiale.

Par ailleurs, les marchés continuaient de spéculer sur la durée de vie de la politique monétaire ultra-accommodante de la Réserve fédérale américaine (Fed) suite à des déclarations de plusieurs responsables de cette institution.

Le président de l'antenne de New York de la Fed, William Dudley, a notamment tenté de rassurer les marchés sur le ralentissement du programme de rachats d'actifs de la Fed, expliquant qu'il dépendra "de la conjoncture et pas du calendrier".

La semaine précédente, l'annonce d'un potentiel démarrage du retrait des mesures de soutien de la Fed dès la fin de cette année avait semé le désarroi sur les marchés et pénalisé les cours du pétrole - qui ont bénéficié ces dernières années de cette abondance de liquidités.

al



(AWP / 28.06.2013 12h41)


Commenter Le brut poursuit sa hausse sur fond d'amélioration de la conjoncture US


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite