Menu
RSS
A+ A A-

Le brut grimpe, dopé par de bons indicateurs aux États-Unis

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole grimpaient jeudi en fin d'échanges européens, stimulés par la publication de bons indicateurs aux États-Unis, de nature à rassurer les marchés sur la demande énergétique du pays, premier consommateur d'or noir de la planète.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 103,18 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,50 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,75 dollar, à 97,25 dollars.

"Les prix du brut ont été poussés à la hausse par les données (économiques) américaines", expliquait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Selon les chiffres diffusés jeudi par le département américain du Travail, les nouvelles inscriptions au chômage aux États-Unis ont reculé pendant la troisième semaine de juin.

De plus, les revenus des ménages américains ont augmenté de 0,5% en mai par rapport à avril, un chiffre supérieur aux attentes des analystes tandis que les dépenses de consommation sont en hausse de 0,3%, un niveau légèrement inférieur aux attentes.

Enfin, les promesses de vente de logements aux États-Unis ont enregistré un fort rebond en mai par rapport au mois d'avril, atteignant leur plus haut niveau depuis fin 2006, selon des chiffres publiés jeudi par l'Association nationale des agents immobiliers américaine (NAR).

Cette salve de bons indicateurs était de nature à rassurer les opérateurs sur la vigueur de la demande de pétrole aux États-Unis, qui absorbent environ un cinquième de la production mondiale d'or noir.

Pour Addison Armstrong, de Tradition Energy, les prix du brut étaient également "soutenus par un recul des taux d'intérêt à court terme en Chine et une série de données économiques meilleures qu'attendu dans la zone euro", deux très importants consommateurs de brut.

Les tensions de liquidités se sont quelque peu apaisées dans le secteur bancaire chinois, où une envolée du taux auquel les banques se prêtent au jour le jour avait secoué les marchés en début de semaine.

Et en zone euro, un regain d'optimisme a été mis en évidence par des données publiées par la Commission européenne : l'indice de confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs de la zone euro a nettement progressé en juin, marquant son plus haut niveau depuis mai 2012.

Enfin, comme le pointaient les experts de Commerzbank, il reste de "nombreux risques du côté de l'offre" d'or noir.

La perspective d'interruptions de production (pour maintenance) plus longues que d'habitude cet été en mer du Nord et les tensions géopolitiques persistantes au Moyen-Orient "justifient une plus importante prime de risque sur les prix du pétrole", estimaient-ils.

rp



(AWP / 27.06.2013 18h31)


Commenter Le brut grimpe, dopé par de bons indicateurs aux États-Unis


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite