Menu
RSS

Le brut recule, craintes sur la demande américaine

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, le marché s'inquiétant de la vigueur de la demande d'or noir aux États-Unis, le premier consommateur mondial de cette source d'énergie, après une révision à la baisse de la croissance du PIB américain et la stabilisation des stocks de brut dans le pays.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 100,99 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 27 cents par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 58 cents, à 94,75 dollars.

"Les prix du brut ont décroché (mercredi) après-midi à cause du rejaillissement des craintes sur la demande après la publication de données économiques décevantes (aux États-Unis)", expliquait Fawad Razaqzada, analyste chez GFT Markets.

Le gouvernement américain a révisé en forte baisse son estimation finale de la croissance économique au États-Unis au premier semestre: au lieu des +2,4% précédemment estimé, le PIB américain n'a progressé que de 1,8% en rythme annuel sur les trois premier mois de l'année.

Parallèlement, le Département américain de l'Énergie (DoE) a fait savoir mercredi que les réserves de pétrole brut aux États-Unis étaient restées stables la semaine achevée le 21 juin, contrairement aux attentes des analystes, qui tablaient sur une baisse de 1,7 million de barils.

Ces chiffres sont en revanche cohérents avec les statistiques de la fédération professionnelle API, qui annonçait mardi un très léger recul des réserves de 28'000 barils.

Les stocks américains de brut, qui avaient augmenté de 300'000 barils la semaine précédente, se maintiennent proches de leur plus haut niveau depuis 30 ans, atteint fin mai, ce qui n'est pas bon signe pour la vigueur de la demande de pétrole du premier consommateur mondial d'or noir.

De leur côté, les réserves d'essence, très surveillées alors que la saison estivale des grands déplacements en voiture bat son plein, ont bondi de 3,7 millions de barils, bien au-delà de la hausse prévue par les analystes (+700'000 barils).

Le DoE a également fait part d'une progression des stocks de produits distillés (qui incluent le gazole et le fioul de chauffage) de 1,6 million de barils, soit trois fois la hausse envisagée par les analystes.

Toutes ces données ne font qu'alimenter "un sentiment grandissant au sein des analystes que la demande reste trop faible pour justifier que le baril de Brent (soit) au dessus de 100 dollars et le WTI (au dessus de) 95 dollars, surtout alors qu'il y a une production de pétrole abondante, et croissante, en Amérique du Nord", estimait M. Razaqzada.

rp



(AWP / 26.06.2013 18h31)


Commenter Le brut recule, craintes sur la demande américaine

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 25 mai 2017 à 15:32

Le pétrole ouvre en baisse à New York, scepticisme sur l'Ope…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, les investisseurs se montrant sceptiques sur la prolongation...

jeudi 25 mai 2017 à 13:04

Pétrole: l'Opep veut prolonger ses quotas de production sans…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, sont réunis jeudi à Vienne pour reconduire jusqu'en mars 2018 leurs quotas de production...

jeudi 25 mai 2017 à 12:43

Le pétrole baisse, marché fébrile pendant que l'Opep se réun…

Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché fébrile et focalisé sur Vienne où se réunit...

jeudi 25 mai 2017 à 12:22

Pétrole: des efforts supplémentaires de l'Opep écartés par l…

Vienne: L'Opep atteindra son objectif d'abaisser les réserves mondiales de pétrole pour faire remonter les cours du baril, en renouvelant les baisses...

jeudi 25 mai 2017 à 04:02

Pétrole: l'Opep va prolonger son effort de baisse de product…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, qui se réunissent jeudi à Vienne, devraient prolonger jusqu'en mars 2018 leurs quotas de...

mercredi 24 mai 2017 à 21:10

Le pétrole baisse légèrement, le marché s'attend à une recon…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé mercredi, au moment où tout semble indiquer que l'Organisation des pays exportateurs...

mercredi 24 mai 2017 à 18:10

Le pétrole repart à la baisse, prudence à la veille de l'Ope…

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mercredi en fin d'échanges européens, reprenant leur souffle après un sommet en un...

mercredi 24 mai 2017 à 16:53

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé de manière plus marquée qu'attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

mercredi 24 mai 2017 à 15:26

Le pétrole ouvre en très légère baisse à New York, l'Opep en…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère baisse mercredi à New York, le marché n'attendant pas grand chose...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite