Menu
RSS

Le brut recule à New York, fragilisé par de nombreux vents contraires

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole évoluaient en légère baisse lundi à New York peu après l'ouverture, tentant de résister à un ensemble de vents contraires venus d'Asie, d'Europe et des Etats-Unis, de mauvais augure pour la demande mondiale en brut.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août perdait 40 cents, à 93,29 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le brut new-yorkais se tient relativement bien pour l'instant quand l'on sait la somme de vents contraires qu'il doit affronter" en ce début de semaine, a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

En baisse de plus de 1 dollar en cours d'échanges électroniques, les prix du WTI sont parvenus à atteindre brièvement l'équilibre peu avant l'ouverture de la séance officielle.

Les obstacles à l'ascension des cours de l'or noir restaient pourtant nombreux, après des commentaires de la Réserve fédérale américaine (Fed) la semaine dernière annonçant son intention de réduire progressivement, à partir de fin 2013, ses mesures exceptionnelles de soutien à l'économie américaine et aux marchés financiers.

"Un billet vert plus fort, des taux d'intérêt en hausse sur la marché obligataire américain, et des marchés d'actions en chute en Asie continuent à exercer une forte pression sur les cours pétroliers", ont noté les analystes de Commerzbank.

La hausse des taux d'intérêt à long terme américains signifie en effet que le financement des investissements des opérateurs du marché devient plus cher, tandis que la hausse du dollar rend moins attractifs les achats de brut, libellés dans cette monnaie, pour les acheteurs munis d'autres devises.

En Chine, un très net repli des places asiatiques traduisait les craintes qu'un manque de liquidité dans le système bancaire chinois pénalise à terme la consommation des ménages de ce géant économique, qui est également le deuxième consommateur mondial en or noir.

En zone euro, le moral des entrepreneurs allemands s'est légèrement amélioré en juin par rapport à mai, mais pas suffisamment pour témoigner d'une réelle et forte reprise de la première puissance économique de la zone.

"Mais le brut a tellement chuté la semaine dernière qu'il dispose encore d'un petit soutien technique pour se maintenir un peu, surtout dans un contexte de tensions géopolitiques accrues" au Moyen-Orient, a précisé M. Smith.

rp



(AWP / 24.06.2013 15h46)


Commenter Le brut recule à New York, fragilisé par de nombreux vents contraires

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 29 juin 2017 à 15:29

Le pétrole porté à New York par une baisse de la production …

New York: Les cours du pétrole ont entamé la séance en hausse jeudi, toujours épaulés par l'annonce d'une baisse de l'extraction de...

jeudi 29 juin 2017 à 12:57

Le pétrole monte, toujours aidé par des données américaines

Londres: Les prix du pétrole montaient toujours jeudi en cours d'échanges européens, évoluant à leurs plus hauts niveaux en deux semaines, aidés...

jeudi 29 juin 2017 à 07:15

Le pétrole poursuit sa timide remontée en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de remonter en Asie jeudi, profitant de l'annonce d'une baisse de la production américaine de brut.

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite