Menu
RSS
A+ A A-

Le cours du brut remonte, rassuré par des statistiques américaines

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, tirés par la publication de bons indicateurs aux États-Unis, le premier consommateur mondial de brut, et les craintes sur la production pétrolière libyenne.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 103,94 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 45 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 4 cents, à 95,92 dollars.

Les cours du pétrole "ont baissé sous le coup de la révision de la croissance mondiale par la Banque mondiale mais ont ensuite effacé leurs pertes grâce à la publication des chiffres du chômage et des ventes de détails aux États-Unis meilleurs que prévu", expliquait Michael Hewson analyste senior chez CMC Markets.

En effet, le département américain du Commerce a fait état d'un solide rebond des ventes au détail en mai, dépassant nettement les attentes des analystes.

L'indice des ventes des détaillants et des restaurants ainsi a gagné 0,6% par rapport à avril, principalement porté par une nette progression des ventes de voitures (+1,8%).

De plus, les nouvelles inscriptions au chômage ont reculé pour la troisième semaine consécutive aux États-Unis pendant la première semaine de juin, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Travail.

De telles données sont de bon augure pour la demande d'or noir des États-Unis, premier consommateur mondial de cette énergie.

C'est pourquoi elles ont revigoré les prix du pétrole, qui avaient passé une bonne partie de la séance de jeudi dans le rouge, atteints par des craintes sur la demande mondiale après la révision à la baisse de la croissance de la planète par la Banque mondiale.

"L'une des conséquences d'une moindre croissance mondiale étant une demande réduite d'énergie, les cours ont chuté", rappelait Alastair McCaig, analyste d'IG.

La Banque mondiale ne table plus que sur une croissance mondiale de +2,2% en 2012 contre une précédente estimation de +2,4%.

Et la révision a été particulièrement brutale pour la zone euro (de -0,1% à -0,6%), l'une des régions grandes consommatrices de brut de la planète.

Par ailleurs, les cours du pétrole étaient soutenus par une diminution de la production pétrolière en Libye, quatrième producteur de pétrole d'Afrique.

Selon la Compagnie nationale de pétrole (NOC), la production libyenne est tombée à moins de 1 million de barils par jour.

"C'est significativement moins que les 1,6 million de barils par jour produit par ce pays il y a un an", soulignait Addison Armstrong, de Tradition Energy.

mm



(AWP / 13.06.2013 18h37)


Commenter Le cours du brut remonte, rassuré par des statistiques américaines


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite