Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte, le marché attend l'emploi américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par un dollar plus faible, dans un marché attentiste avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi américain, information clé sur l'état de santé du premier consommateur mondial d'or noir.

Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 104,06 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 45 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance montait de 38 cents à 95,14 USD.

Après avoir clôturé en hausse jeudi, les cours du pétrole se maintenaient dans le vert vendredi, soutenus "par la faiblesse de la devise américaine" et toujours portés par le "recul prononcé des stocks de brut américains" dévoilé mercredi, un signe encourageant pour la vigueur de la demande de pétrole aux États-Unis, signalait Andrey Kryuchenkov de VTB Capital.

La dépréciation du billet vert rend plus attractifs les achats de matières premières libellées dans la monnaie américaine - comme c'est le cas du pétrole - pour les acquéreurs munis d'autres devises.

La monnaie américaine était malmenée dans l'attente des chiffres américains sur l'emploi et le chômage attendus vendredi à 12H30 GMT.

"C'est le premier vendredi du mois et l'attention est focalisée sur les chiffres américains sur l'emploi qui devraient donner un indice sur le futur du programme de rachat d'actifs de la Fed", expliquait Anita Paluch, analyste de Gekko Markets.

Ces derniers temps, les marchés ont été principalement dirigés par les spéculations sur la longévité des mesures d'aides de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui injecte 85 milliards de dollars par mois dans le système financier américain.

La publication des chiffres de l'emploi donnera un indice supplémentaire aux opérateurs : de bons chiffres pourraient être synonymes d'un ralentissement des mesures d'aide tandis que des mauvais chiffres feraient pencher la balance vers un maintien de celles-ci.

Les prix du pétrole étaient également soutenus par "les commentaires plutôt optimistes du président de la BCE (Banque centrale européenne) Mario Draghi sur les perspectives économiques de la zone euro", notaient les analystes de Commerzbank.

Le président de l'institution monétaire de Francfort a déclaré, jeudi lors de sa conférence de presse mensuelle, s'attendre à une "amélioration graduelle" de la conjoncture dans la zone euro.

La BCE a ainsi revu à la hausse sa prévision de croissance pour la zone euro pour 2014, à +1,1% contre +1% auparavant, un signe rassurant pour la demande européenne de pétrole.

al



(AWP / 07.06.2013 12h46)


Commenter Le brut monte, le marché attend l'emploi américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite