Menu
RSS
A+ A A-

En hausse, optimisme sur la demande américaine

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole augmentaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, dans un marché espérant une progression de la demande américaine, alors que les statistiques sur l'évolution des stocks de brut américains seront publiées plus tard dans la journée.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 103,55 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 31 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance montait de 40 cents, à 93,71 dollars.

Les cours du pétrole montaient après avoir évolué de façon erratique mardi, le Brent ayant clôturé en hausse et le WTI en légère baisse.

L'optimiste semblait dominer parmi les opérateurs au lendemain de la publication de la variation des stocks américains de brut par la fédération professionnelle API.

"Contre toute attente, l'API a fait état d'une forte baisse des stocks de brut américains la semaine dernière, de 7,8 millions de barils", notaient les analystes de Commerzbank.

"C'est la baisse la plus importante depuis le mois de décembre", soulignaient les experts de Saxo Bank, alors que les stocks de brut américains sont actuellement au plus haut depuis 31 ans selon les données hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE), et même depuis 82 ans selon les données mensuelles.

Selon l'API, les stocks d'essence ont aussi diminué, ce qui est cohérent avec le démarrage de la saison estivale des grands déplacements en voiture.

"Les investisseurs vont maintenant se tourner vers les chiffres du Département Américain de l'Énergie (attendus mercredi à 14H30 GMT) qui devraient eux-aussi faire état d'une baisse des stocks", poursuivait-on chez Saxo Bank.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les stocks de brut auraient reculé de 400.000 barils la semaine dernière.

Une baisse des stocks signifierait un regain de la demande de pétrole aux États-Unis, le premier consommateur d'or noir de la planète.

Du côté de l'offre, les tensions géopolitiques au Moyen-Orient soutenaient également les cours mercredi.

"Les tensions au Moyen-Orient où la situation s'enlise en Syrie après le rapport français sur l'utilisation d'armes chimiques, la rébellion en Turquie mais aussi les négociations qui tournent en rond avec l'Iran, sont autant d'éléments qui maintiennent la pression (à la hausse) sur les cours", détaillaient les analystes de Saxo Bank.

En Turquie, la persistance de violentes manifestations depuis vendredi, au cours desquelles deux personnes sont mortes, inquiétait le marché, le pays étant un important pays de transit pour le brut et jouxtant les régions riches en pétrole du nord de l'Irak.

jq



(AWP / 05.06.2013 12h31)


Commenter En hausse, optimisme sur la demande américaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite