Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut en baisse après indicateurs décevants en Chine et aux USA

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole était en baisse mardi en Asie après la publication la veille d'indicateurs décevants dans les deux premières économies mondiales, la Chine et les Etats-Unis, également premiers consommateurs d'énergie de la planète.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 34 cents, à 93,11 dollars, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance cédant 4 cents, à 102,02 dollars.

Après la forte hausse à la clôture mardi sous l'effet d'une baisse du dollar qui favorise les achats d'investisseurs dotés d'autres devises, le pétrole reculait "à cause des indicateurs économiques en Chine", notait Victor Shum chez IHS Purvin and Gertz à Singapour.

Selon les chiffres définitifs publiés lundi par la banque HSBC, la production manufacturière en Chine s'est contractée en mai pour la première fois depuis sept mois, et bien plus que prévu, signe supplémentaire "que la croissance chinoise ralentit", a relevé Victor Shum.

L'indice PMI des directeurs d'achat publié par la banque est tombé à 49,2, soit un chiffre inférieur aux estimations publiées fin mai, qui faisaient état d'un indice à 49,6. Il s'agissait déjà de la première contraction de ce secteur d'activités depuis sept mois.

Un indice supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière et un indice inférieur à cette limite, signifie une contraction.

Les attentes d'une accélération de l'économie chinoise en 2013, après des signes de reprise fin 2012, semblent pour le moment mal placées.

Les données mitigées publiées en mai --exportations, production d'électricité, stocks de charbon...-- montrent que l'activité reste molle, sans que soient perceptibles les prémices d'une nouvelle accélération.

L'an dernier, la Chine, deuxième économie mondiale, a connu sa plus faible croissance en 13 ans, à 7,8%. Pékin a arrêté pour 2013 un objectif de croissance de 7,5%.

Sur le premier trimestre, le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 7,7% en rythme annuel, après un léger rebond à 7,9% au quatrième trimestre 2012.

L'économie américaine inquiète également les marchés même si la Réserve fédérale semble avoir donné des gages d'un maintien de sa politique monétaire accommodante.

Selon un indice publié lundi par l'association professionnelle ISM, l'activité des industries manufacturières américaines s'est contractée contre toute attente en mai pour la première fois depuis novembre. Il s'est établi à 49%, marquant la limite entre hausse et contraction de l'activité, pour la première fois depuis six mois.

D'autre part, dans la construction, les dépenses ont moins progressé que prévu en avril.

Le pétrole avait cependant terminé en forte hausse lundi, soutenus par la baisse du dollar et l'attente, précisément, de la prorogation des mesures d'aide de la banque centrale américaine (Fed).

Le baril de "light sweet crude" avait avancé de 1,48 dollar à 93,45 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), tandis qu'à Londres, le Brent avait fini à 102,06 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,67 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

fah



(AWP / 04.06.2013 06h32)


Commenter Asie: le brut en baisse après indicateurs décevants en Chine et aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite