Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, dopé par l'optimisme du marché

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mardi, soutenus par un regain d'appétit sur les places financières à l'issue d'un long week-end, dans un marché surveillant aussi la sortie d'indicateurs américains.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet avançait de 1,45 dollar à 95,60 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Il semble que les opérateurs soient gagnés par une humeur acheteuse après un week-end prolongé, et cela suffit à faire rebondir les cours", a ainsi noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Comme le reste des marchés financiers américains, le Nymex est resté fermé lundi, en raison du jour férié de "Memorial Day". Les portes de la place londonienne sont également restées closes ce jour-là.

La bonne humeur des investisseurs était accentuée par une bonne nouvelle dans le secteur clef de l'immobilier aux Etats-Unis, publiée à l'ouverture new-yorkaise: les prix des logements ont connu une nouvelle progression en mars dans le pays, pour le quatorzième mois consécutif.

"On s'attend également à ce que les nouvelles soient bonnes du côté des ménages" peu avant la sortie d'un indicateur sur la confiance des consommateurs dans la matinée, "et que cela confirme la tendance à l'amélioration de l'économie" du premier consommateur d'or noir au monde, a relevé Matt Smith.

Du côté de l'offre, les opérateurs tournaient "déjà leur attention vers la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)" prévue vendredi à Vienne, ont noté les experts de Commerzbank.

Le ministre de l'Énergie des Emirats arabes unis, Suhail al-Mazroui, a jugé la semaine dernière, conformément à la ligne saoudienne, que le niveau actuel des cours était "convenable et équitable", ce qui rend probable un maintien du plafond actuel de production du cartel, fixé à 30 millions de barils par jour pour l'ensemble des Etats-membres.

rp



(AWP / 28.05.2013 15h45)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, dopé par l'optimisme du marché


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite