Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut accentue ses pertes après la remontée du dollar

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole accentuaient leur recul jeudi matin en Asie, en raison du renforcement du dollar, un phénomène qui pèse sur les prix du brut.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 58 cents à 93,70 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison à même échéance, reculait de 47 cents à 102,13 USD.

"Les cours du pétrole se maintiennent à la baisse dans le sillage de la remontée du dollar américain, après que Bernanke a indiqué que la politique monétaire ultra-accommodante de la Fed ne finira pas dans l'immédiat ", a déclaré Ric Spooner, analyste chez CMC Markets à Sydney.

La Banque centrale américaine (Fed) veut éviter un tour de vis "prématuré" de sa politique ultra-accommodante mais elle est prête à ralentir les injections de liquidités dans l'économie si la croissance se raffermit, a indiqué mercredi son président, Ben Bernanke.

"Un resserrement prématuré de la politique monétaire (...) comporterait le risque substantiel de ralentir ou d'arrêter la reprise et causerait un plus fort recul de l'inflation", a-t-il déclaré devant la Commission économique jointe du Congrès.

Lorsque le dollar monte, le pétrole, libellé en dollars, devient moins attractif pour les investisseurs détenant d'autres devises. Une montée du billet vert se traduit donc le plus souvent par une baisse des prix du brut.

Les cours du brut ont également été entamés par les chiffres des réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis pour la semaine achevée le 17 mai, publiés mercredi.

Les stocks d'essence ont bondi de 3 millions de barils alors que les experts pariaient sur un repli de 100.000 barils.

D'autre part, si les stocks de pétrole brut ont reculé, leur baisse s'est révélée deux fois moindre que prévu, à 300.000 barils, restant encore relativement proche de leur niveau record en au moins 31 ans atteint début mai.

"Le fait est que les stocks de brut américain restent élevés, signalant une demande faible alors que la saison des vacances --et des déplacements-- approche", a noté l'analyste de CMC Markets.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, avait cédé 1,90 dollar à 94,28 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet avait terminé à 102,60 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,31 dollar.

mm



(AWP / 23.05.2013 06h31)


Commenter Asie: le brut accentue ses pertes après la remontée du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite