Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse, profitant d'un accès de faiblesse du dollar

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en légère hausse jeudi à New York, bénéficiant d'un accès de faiblesse du dollar après des indicateurs économiques décevants aux Etats-Unis, et d'un mouvement de rachats à bon compte.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin avançait de 23 cents à 94,53 dollars.

Se relevant après une évolution en nette baisse en cours d'échanges électroniques, sous la barre de 94 dollars le baril, les cours du brut coté à New York profitaient à l'ouverture d'un regain d'intérêt des investisseurs, appâtés notamment par la baisse du billet vert.

"L'indice dollar", un indice pondéré sur la valeur de la devise américaine par rapport aux grandes monnaies mondiales, "a perdu du terrain peu après la publication des chiffres des inscriptions au chômage" aux Etats-Unis, a ainsi noté Bob Yawger, de Mizuho Securities.

En effet, ces nouvelles inscriptions ont nettement progressé au cours de la semaine terminée le 11 mai, de 9,75%, à un rythme supérieur aux attentes des analystes.

Et tout signe de faiblesse dans l'emploi, un secteur clef de la reprise américaine, tend à faire vaciller la confiance du marché dans la devise du pays. Le billet vert avait été porté depuis début mai à des niveaux très élevés face à de grandes devises mondiales comme le yen japonais, se raffermissant nettement face à l'euro, dans un regain d'optimisme.

Autre signe inquiétant de ce côté de l'Atlantique, dans l'immobilier, un autre secteur essentiel de l'économie américaine, les mises en chantier de logement ont accusé leur plus forte baisse depuis février 2011 en avril après deux mois consécutifs de hausse.

Ces statistiques, de nature à inquiéter les opérateurs sur la vigueur de la reprise, et donc de la demande en brut notamment, au sein du premier consommateur mondial de pétrole, n'ébranlait toutefois pas encore le marché.

"Il s'agit aussi d'un mouvement de rachats à bon compte" après la récente baisse des prix du WTI, a noté M. Yawger. "Et puis, comme on a pu le noter hier, le marché reste très volatil et la journée n'est pas finie", a-t-il souligné.

Le marché continuait par ailleurs à digérer les chiffres du Département de l'Energie américain (DoE) qui ont fait état mercredi d'une légère diminution sur la semaine achevée le 10 mai, des stocks américains de brut, qui avaient atteint la semaine précédente un niveau record depuis 31 ans.

Les réserves d'essence et de produits distillés (dont gazole et fioul de chauffage) ont cependant fortement gonflé, prenant par surprise les analystes et ravivant les craintes sur la demande énergétique aux États-Unis, premier pays consommateur de brut.

rp



(AWP / 16.05.2013 15h45)


Commenter Le brut ouvre en hausse, profitant d'un accès de faiblesse du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite