Menu
RSS

Le brut en léger repli à Londres, au lendemain d'un bond de 3 dollars

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole se repliaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, après avoir bondi de près de trois dollars la veille à Londres, sur un marché toujours prudent face à l'intensification des combats en Libye et avant des protestations prévues en Arabie saoudite.

 


Vers 11h00 GMT (12h00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'échangeait à 115,43 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 51 cents par rapport à la clôture de mercredi, jour où il avait bondi de 2,88 dollars.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 32 cents à 104,06 dollars, accentuant le recul entamé la veille.

"Les prix du pétrole peuvent très facilement fluctuer de quelques dollars à la hausse ou à la baisse, au gré des développements au Moyen-Orient, on l'a vu cette semaine", commentait Filip Petersson, analyste de la banque SEB.

Les cours du baril s'étaient repliés en début de semaine des deux côtés de l'Atlantique, après que des ministres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) eurent évoqué des discussions informelles sur une possible augmentation de la production du cartel.

Mercredi, le Brent coté à Londres, plus sensible que son homologue new-yorkais à la situation dans le monde arabe, avait nettement rebondi, alors que des raids aériens des forces du colonel Kadhafi contre les rebelles opposés au régime visaient le port pétrolier de Ras Lanouf, à l'Est de Tripoli.

"D'un côté, les prix devraient rester soutenus, aussi longtemps que le conflit en Libye restera irrésolu et que le climat général d'agitation à travers l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient perdurera", soulignait M. Petersson.

Les opérateurs sont ainsi attentifs à la situation en Arabie saoudite, premier exportateur de brut, où un appel à une "journée de colère" a été lancé pour ce vendredi, une semaine après des manifestations de faible ampleur dans l'Est du pays.

"Mais dans le même temps, le marché du pétrole apparaît encore bien approvisionné, l'OPEP excluant même de convoquer une réunion extraordinaire (de l'organisation) sur le sujet" tandis que les analystes confirment une augmentation sensible de la production saoudienne depuis février, ajoutait M. Petersson.

A contre-courant du marché londonien, le WTI échangé à New York a d'ailleurs reculé mercredi, souffrant de la surabondance des stocks américains de brut, qui ont atteint un nouveau niveau record la semaine dernière au terminal de Cushing, principal centre de stockage des Etats-Unis.

En dépit des tensions en Libye "et malgré l'expansion des capacités de stockage ces dernières années, cela montre que l'on n'est pas prêt de voir disparaître ce +syndrome de Cushing+", une surabondance des stocks américains qui explique l'écart de plus de 10 dollars entre le WTI et le Brent échangé à Londres, notaient les analystes du cabinet viennois JBC Energy.

cha

(AWP/10 mars 2011 12h30)

Commenter Le brut en léger repli à Londres, au lendemain d'un bond de 3 dollars

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

vendredi 23 juin 2017 à 18:11

Le pétrole essaie de se reprendre après sa récente faiblesse

Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en fin d'échanges européens, essayant péniblement de se maintenir en hausse sur...

vendredi 23 juin 2017 à 15:44

Le pétrole se stabilise à la fin d'une mauvaise semaine

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse vendredi, se stabilisant à la fin d'une semaine difficile durant...

vendredi 23 juin 2017 à 12:24

Le pétrole tente timidement de se reprendre

Londres: Les prix du pétrole tentaient de poursuivre vendredi lors des échanges européens leur timide rebond entamé jeudi après la dégringolade subie...

vendredi 23 juin 2017 à 10:48

France: le gouvernement va interdire tout nouveau permis d'e…

Paris: Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, a annoncé vendredi que le gouvernement allait présenter d'ici l'automne une loi visant à...

vendredi 23 juin 2017 à 07:48

Le pétrole remonte timidement en Asie

Hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, vendredi en Asie, poursuivant une remontée amorcée la veille après avoir...

jeudi 22 juin 2017 à 20:57

Pause dans le plongeon du pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement monté jeudi, marquant une pause dans la dégringolade qu'ils ont subie depuis fin...

jeudi 22 juin 2017 à 17:56

Le pétrole se reprend un peu mais reste très affaibli

Londres: Les cours du pétrole se reprenaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, mais restaient proches du plus bas en plus...

jeudi 22 juin 2017 à 15:41

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite