Menu
RSS
A+ A A-

Le marché "ne correspond pas aux attentes" de l'Iran

prix-du-petrole Téhéran Téhéran : Le marché du pétrole "n'est pas en mauvaise situation mais ne correspond pas à nos attentes", a affirmé lundi le ministre iranien du Pétrole, Rostam Ghassemi, espérant que l'Opep "trouvera une solution" lors de sa prochaine réunion le 31 mai.

"Le marché n'est pas en mauvaise situation mais il ne correspond pas à nos attentes, les prix ne sont pas bons", a déclaré le ministre en marge d'une conférence du secteur pétrochimique à Téhéran, répétant que l'Iran souhaitait un prix du baril "au-dessus des 100 dollars". Mi-avril, l'Iran avait estimé que le prix "raisonnable" se situait entre 100 et 120 dollars.

"Durant l'été, il y a des fluctuations et une partie des changements de prix est due à cela, mais nous espérons qu'on tentera de trouver une solution lors de la réunion" de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), prévue le 31 mai.

Les cours du pétrole poursuivaient leur repli lundi matin en Asie, après l'annonce d'une hausse de la production de l'Opep et des prévisions d'une demande d'or noir en stagnation. Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin cotait 95,23 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance reculait à 103,10 USD.

Le ministre iranien a également démenti lundi une baisse de la production actuelle de brut, affirmant que l'Iran était "en deuxième position (au sein du cartel) en terme de capacité" de production.

Selon des sources secondaires de l'Opep, la République islamique ne fournissait en avril que 2,70 mbj, relégué au 5e rang des producteurs de l'Opep, alors qu'il était encore en 2e position en 2011 derrière l'Arabie Saoudite avec 3,63 mbj.

L'Iran, dont l'économie est très dépendante des pétrodollars, est frappé depuis juillet 2012 par un embargo occidental sur ses exportations d'or noir, en raison de son programme nucléaire controversé. En janvier, M. Ghassemi avait annoncé une baisse 40% des exportations pétrolières par rapport à mars 2012.

rp



(AWP / 13.05.2013 09h46)


Commenter Le marché "ne correspond pas aux attentes" de l'Iran


Le pétrole en Iran


lundi 27 novembre 2017

L'Irak veut développer ses champs pétroliers près de l'Iran …

Bagdad: L'Irak a appelé lundi les compagnies étrangères à explorer et exploiter huit champs pétroliers et gaziers sur sa frontière avec l'Iran...

mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite