Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule à New York malgré les combats en Libye

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se sont repliés mercredi à New York, sous l'effet d'une hausse des stocks de brut aux Etats-Unis, tandis qu'ils ont bondi à Londres face à l'intensification des combats en Libye, notamment autour du port pétrolier de Ras Lanouf.

 


Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril a terminé à 104,38 dollars, en baisse de 64 cents par rapport à la veille.

En hausse en matinée, ils sont passés dans le rouge après la publication des statistiques hebdomadaires sur les stocks pétroliers des Etats-Unis. Ces chiffres ont montré une augmentation plus forte que prévu (+2,5 millions de barils) des réserves de brut aux Etats-Unis.

Surtout, au terminal de Cushing (Oklahoma, Sud), déjà au bord de la saturation, les réserves ont atteint un nouveau niveau record, à plus de 40 millions de barils.

Il s'agit du principal centre de stockage des Etats-Unis, où est conservé le WTI, le brut pompé dans l'ouest du Texas qui sert de référence sur le marché new-yorkais.

"Si (ces stocks) continuent d'augmenter à ce rythme, on pourrait observer des difficultés importantes avec les livraisons du brut", a prévenu Nic Brown, de Natixis.

L'augmentation de l'offre d'or noir à Cushing "a contribué à affaiblir les cours du WTI", a estimé Tom Bentz, de BNP Paribas.

A Londres, "le Brent évolue de son côté en réaction aux événements au Moyen-Orient, et il est plus sensible aux pertes de brut en provenance de Libye", qui alimente surtout le marché européen, a-t-il poursuivi.

Le baril de Brent de la mer du Nord à échéance avril a gagné 2,88 dollars à 115,94 dollars.

Les forces de Mouammar Kadhafi bombardent des positions dans l'Est de la Libye et combattent les insurgés à l'Ouest.

Le marché est resté concentré sur le port pétrolier de Ras Lanouf, à l'Est de Tripoli, où selon l'opposition des raids aériens de l'armée ont touché mercredi plusieurs installations pétrolières.

Un journaliste de l'AFP a observé des flammes hautes de plusieurs centaines de mètres dans le ciel au-dessus de la raffinerie As-Sidra à environ 5 km à l'ouest de Ras Lanouf. Un témoin a indiqué qu'un oléoduc avait été touché.

"Le Brent est plus représentatif de la situation au Moyen-Orient que le WTI", a commenté Rich Ilczyszyn, de la maison de courtage Lind-Waldock.

Par ailleurs, "le marché aura du mal à vraiment baisser avant vendredi, la +journée de colère+ en Arabie Saoudite", premier pays producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a-t-il ajouté.

Selon Choukri Ghanem, le président de la Compagnie pétrolière nationale de Libye, le pays ne produit plus que 500'000 barils de pétrole par jour, contre 1,6 million avant le début de la révolte, à la mi-février.

Le ministre algérien de l'Energie et des Mines Youcef Yousfi, dont le pays est membre de l'Opep, a malgré tout affirmé qu'il n'y avait "pas de pénurie" d'or noir sur le marché.

Alors que le régime du colonel Kadhafi accentue la pression sur la rébellion, "la question qui commence à se poser, c'est de savoir si une consolidation du gouvernement se traduirait par un retour rapide du pétrole libyen", ont relevé les analystes de Barclays Capital.

"Pour nous, la réponse est probablement non, un retour sur le marché mondial serait difficile, et peut-être lent", ont-ils poursuivi.

rp

(AWP/10 mars 2011 06h21)

Commenter Le brut recule à New York malgré les combats en Libye

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 février 2017 à 20:41

Le pétrole finit la semaine sur la défensive

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, l'actualité du marché se résumant à un indicateur hebdomadaire qui témoignait une...

vendredi 24 février 2017 à 18:31

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 18:19

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions U…

Buenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du...

vendredi 24 février 2017 à 15:10

Le pétrole revient sur sa hausse de la veille à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, au lendemain d'une avancée au plus haut depuis...

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 06:53

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

jeudi 23 février 2017 à 17:44

Le monde du pétrole circonspect sur les politiques de Donald…

Londres: Les acteurs internationaux du pétrole s'interrogent sur l'impact de la nouvelle administration américaine sur le marché mondial, au moment où le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite