Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en net recul à New York, minée par la vigueur du dollar

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole coté à New York s'affichait en nette baisse vendredi à l'ouverture, miné par un fort renchérissement du dollar face au yen et à l'euro et par les perspectives de l'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) peu enthousiasmantes pour la demande mondiale.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin perdait 2,17 dollars à 94,22 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du pétrole sont avant tout fragilisés par "les mouvements du dollar", selon John Kilduff, d'Again Capital.

Encouragé par l'annonce d'une baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis jeudi, à leur plus bas niveau en cinq ans, le billet vert est parvenu à franchir pour la première fois en quatre ans le seuil symbolique des 100 yens pour un dollar.

Fort de cette performance, la monnaie américaine s'est renforcée face à l'ensemble des devises, dont l'euro.

Or un renchérissement du billet vert rend moins attractifs les achats de matières premières libellées en dollars, comme le brut new-yorkais, pour les investisseurs munis d'autres monnaies.

Autre facteur de nature à peser sur le marché selon M. Kilduff: "l'Opec, dans son rapport mensuel, n'a pas relevé ses prévisions de demande mondiale de brut et continue de mettre en garde contre les potentiels risques économiques".

Le cartel, qui pompe environ 35% du pétrole mondial, table de fait sur une demande de 89,66 millions de barils par jour (mbj) cette année, très légèrement en-dessous de la précédente estimation d'avril (89,67 mbj).

"Alors même que les indicateurs économiques semblent s'améliorer, l'absence de prévisions plus positives est perçue comme négative par les investisseurs", a relevé le spécialiste.

Dans le même temps, le cartel a fait part "d'une hausse de sa production de brut à son plus haut niveau en cinq mois", a remarqué Robert Yawger, de Mizuho Securities USA, faisant craindre aux opérateurs une surabondance de l'offre mondiale face à la demande.

cha



(AWP / 10.05.2013 15h35)


Commenter Ouverture en net recul à New York, minée par la vigueur du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 janvier 2018 à 18:44

"Pétrole contre nourriture": la condamnation de To…

Paris: Sanction d'une "corruption" ou un "jugement moral"? La Cour de cassation a examiné mercredi le recours du pétrolier Total, condamné en...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole se reprend dans un marché hésitant face à la prod…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens dans un marché proche de ses récents sommets mais qui peine...

mercredi 17 janvier 2018 à 15:31

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production augment…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture mercredi, dans un marché hésitant sur la direction à suivre après...

mercredi 17 janvier 2018 à 12:24

Le pétrole recule, le spectre de la production américaine re…

Londres: Les prix du pétrole reculaient encore mercredi en cours d'échanges européens alors que les marchés s'inquiètent de voir la production américaine...

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite