Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en nette hausse à New York, guettant la Fed et la BCE

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Le prix du pétrole coté à New York a nettement progressé lundi, stimulé par l'optimisme d'investisseurs misant sur le maintien, voire le renforcement, par les banques centrales américaine (Fed) et européenne (BCE) de leur programme de soutien à l'économie.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin a avancé de 1,50 dollar par rapport à la clôture de vendredi pour s'établir à 94,50 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 103,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 65 cents par rapport à la précédente clôture.

Le marché a été porté par "l'anticipation d'une baisse des taux d'intérêt de la BCE jeudi" et "le maintien du taux d'intérêt de la Fed, voire des commentaires sous-entendant la poursuite de sa politique d'assouplissement monétaire jusqu'à la fin de l'année, mercredi", a relevé Robert Yawger, de Mizuho Securities USA.

Ce genre de mesures de soutien à l'économie tend en effet à favoriser l'intérêt des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués et plus rentables, comme les matières premières ou l'euro.

Déjà le billet vert perdait de la vigueur face à la monnaie européenne lundi, rendant plus attractifs les achats de brut libellé en dollar pour les investisseurs munis d'autres devises.

Autre raison pour les investisseurs de pencher pour l'optimisme selon M. Yawger: les promesses de ventes de logement en mars aux Etats-Unis ont rebondi, faisant espérer un regain de la vigueur du secteur qui permettrait de faire grimper la consommation énergétique.

L'annonce de chiffres "corrects" sur la consommation et les revenus des ménages aux Etats-Unis en mars a aussi "participé à la bonne humeur des marchés", a remarqué Matt Smith, de Schneider Electric.

Les dépenses de consommation ont en effet augmenté de 0,2% en rythme annualisé ce mois-là, alors que les analystes tablaient sur une hausse de 0,1% et les revenus des ménages ont progressé de 0,2%, quand les experts misaient sur une hausse de 0,3%.

Les investisseurs attendent désormais la publication vendredi du rapport mensuel sur l'emploi et le chômage aux États-Unis, considéré comme un baromètre majeur pour jauger l'économie du pays.

Mais le marché a également été rassuré lundi par la nomination d'un nouveau président de Conseil en Italie, Enrico Letta.

Après deux mois d'impasse politique à Rome, son arrivée est bien accueillie par les investisseurs comme l'illustre le net repli des taux obligataires dans le pays.

Cette nouvelle faisait passer au second plan l'annonce d'un net recul de l'indice de confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs en avril dans la zone euro.

rp



(AWP / 30.04.2013 06h21)


Commenter Le brut finit en nette hausse à New York, guettant la Fed et la BCE


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite