Menu
RSS
A+ A A-

Les cours se stabilisent à New York, le marché s'interroge sur l'Opep

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se stabilisaient mardi à l'ouverture à New York, malgré des spéculations d'augmentation de la production des pays exportateurs qui circulaient sur le marché.

Vers 14H10 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril s'échangeait à 105,57 dollars, en hausse de 13 cents par rapport à la veille.

Il avait atteint lundi 106,95 dollars, son plus fort niveau depuis septembre 2008.

Les cours s'étaient repliés mardi dans les échanges électroniques après des déclarations du ministre koweïtien du Pétrole Ahmad Abdallah Al-Sabah, qui a indiqué que le cartel menait des consultations sur l'impact des troubles en Libye.

Ces déclarations avaient été interprétées comme indiquant potentiellement une hausse de la production du cartel.

Mais "le marché a effacé ses pertes, parce que les seuls pays qui peuvent augmenter leur production --l'Arabie Saoudite, le Koweït, les Emirats arabes unis-- produisent tous du brut plus riche en soufre, plus difficile à raffiner que le brut libyen", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Les violents combats qui agitent la Libye privent le marché mondial de l'équivalent de 1% de la consommation mondiale.

Par ailleurs, le marché "est inquiet de la +journée de colère+ prévue vendredi (en Arabie saoudite), parce que cela pourrait conduire à des troubles dans ce pays", a expliqué M. Lipow.

"Cela serait important parce que le mécontentement touche la minorité chiite, qui vit essentiellement dans les régions productrices de pétrole, dans l'Est", a-t-il poursuivi.

Un appel circule sur Facebook pour une "Journée de colère" le 11 mars, et un autre pour une "Révolution saoudienne" le 20 mars. Mais les autorités saoudiennes ont rappelé samedi que les manifestations étaient interdites dans le royaume et que la police était autorisée à intervenir pour faire respecter la loi.

Pour les analystes de Barclays Capital, "même si le pays présente des pressions sur le marché de l'emploi et démographiques similaires à l'Egypte, et qu'il ne dispose pas d'un système politique ouvert, le roi Abdallah peut rapidement augmenter les dépenses sociales pour maintenir le calme, et il reste très populaire".

jq

(AWP/08 mars 2011 15h44)

Commenter Les cours se stabilisent à New York, le marché s'interroge sur l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

mercredi 19 juillet 2017 à 20:53

Le pétrole, dopé par un recul des stocks aux USA, termine en…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse mercredi, profitant de la publication d'un rapport du département américain...

mercredi 19 juillet 2017 à 19:53

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 19 juillet 2017 à 18:08

Le pétrole monte avec la baisse des stocks américains

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves américaines.

mercredi 19 juillet 2017 à 16:54

USA: baisse légèrement plus marquée que prévu des stocks de …

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse légèrement plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite