Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut en repli, miné par le ralentissement chinois

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole s'affichait en repli mardi en Asie après la publication de statistiques confirmant le ralentissement de la croissance de la Chine, deuxième économie mondiale.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin, dont c'est le premier jour de cotation à cette échéance, reculait de 43 cents, à 88,76 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison également en juin glissait de 34 cents, à 100,05 dollars.

Selon un indicateur préliminaire publié mardi par la banque HSBC, la production manufacturière en Chine connaît en avril une expansion plus lente qu'au mois de mars, ce qui confirme que "la croissance chinoise est plus lente", souligne Kelly Teoh, analyste chez IG Markets à Singapour.

L'indice PMI des directeurs d'achat s'établit à 50,5, contre 51,6 en mars, selon HSBC, "les nouvelles commandes à l'exportation s'étant contractées en avril après un rebond en mars", a observé Qu Hongbin, économiste chez HSBC à Hong Kong.

Une valeur supérieure à 50 sur l'échelle PMI indique une expansion de l'activité, et un chiffre inférieur à cette limite une contraction.

La croissance de l'économie chinoise a ralenti à 7,7% en rythme annuel au premier trimestre par rapport à 7,9% trimestre précédent et le Fonds monétaire international (FMI) a révisé à la baisse sa prévision de croissance pour la Chine en 2013, à 8%, contre 8,2% encore prévus en janvier.

Pour David Lennox, spécialiste des matières premières chez Fat Prophets à Sydney, "les courtiers lisent les données du PMI chinois à la lumière des chiffres du PIB publiés la semaine dernière, nuisant aux cours du brut".

Une mauvaise nouvelle supplémentaire dans un contexte déjà passablement morose avec des difficultés persistantes en zone euro et les inquiétudes du marché pour la relance aux Etats-Unis dont on connaîtra vendredi le taux de croissance du PIB pour le premier trimestre.

Or le marché pensait qu'"une forte croissance en Chine compenserait une demande plus faible aux Etats-Unis et en Europe", a noté David Lennox.

Lundi, le baril de WTI pour livraison en mai, dont c'était le dernier jour de cotation, avait avancé de 75 cents à 88,76 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent pour livraison en juin avait terminé à 100,39 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 74 cents par rapport à la clôture de vendredi.

fah



(AWP / 23.04.2013 06h23)


Commenter Asie: le brut en repli, miné par le ralentissement chinois


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite