Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, miné par les craintes sur la demande

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse vendredi à New York, minés par des craintes pour la demande énergétique après un mauvais chiffre sur les ventes au détail aux Etats-Unis, et par un regain d'inquiétudes autour de Chypre.

Vers 13H15 GMT (15h15 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai cédait 2,00 dollar à 91,51 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les prix étaient particulièrement affectés par l'annonce d'un net recul des ventes au détail en mars aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

Cet indice a en effet baissé de 0,4% par rapport au mois précédent, sa plus forte baisse en neuf mois, alors que la prévision médiane des analystes le donnait stable.

Ce chiffre négatif venait renforcer l'idée d'un accès de faiblesse de la demande pour les produits pétroliers, alimenté ces deux derniers jours par la révision à la baisse de la demande mondiale de brut en 2013 par trois organismes clés: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), le Département américain de l'Énergie (DoE) et l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Les investisseurs s'inquiétaient parallèlement de l'évolution de la situation à Chypre.

Les ministres des Finances de la zone euro réunis à Dublin ont avalisé vendredi les modalités du plan d'aide à l'île, qui pourra entrer en vigueur une fois approuvé par plusieurs parlements nationaux.

Mais à Nicosie, le président Nicos Anastasiades a déclaré qu'il allait demander à l'Union européenne une "aide supplémentaire". Même si un diplomate chypriote a précisé à l'AFP qu'il ne s'agissait pas d'argent frais supplémentaire mais d'un soutien accru de la "task force" de la Commission à Nicosie, cette requête du responsable chypriote a inquiété les marchés.

"On craint de nouveau que la situation soit pire que ce qu'on pensait", a relevé Bill Baruch, de iiTrader.com.

"Cela pousse les investisseurs à retirer leur argent des marchés européens et de matières premières" jugées comme des actifs plus risqués, a ajouté l'expert.

Le dollar, considéré comme une valeur refuge, profitait en revanche de la situation, ce qui participait à la baisse des cours du brut. Un billet vert renforcé rend en effet moins attractifs les achats de matières premières libellées dans la monnaie américaine, comme le pétrole, pour les investisseurs munis d'autres devises.

fah



(AWP / 12.04.2013 15h50)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, miné par les craintes sur la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite