Menu
RSS
A+ A A-

Le brut baisse légèrement sur fond d'inquiétudes sur la demande

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole baissaient mercredi en fin d'échanges européens, dans un marché reprenant son souffle après avoir rebondi en début de semaine, et ployant sous un regain d'inquiétude sur la demande mondiale d'or noir.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 105,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 60 cents par rapport à la clôture de mardi. Il était tombé lors de la première séance d'échanges de la semaine à 103,40 dollars, son plus bas niveau depuis fin juillet 2012 avant de nettement rebondir.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 17 cents à 94,03 dollars.

Les craintes des investisseurs sur le niveau de la consommation de brut étaient alimentées mercredi par la révision en très légère baisse par l'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de ses prévisions de demande mondiale pour cette année.

Principale ombre au tableau, la demande des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) devrait observer une contraction de 0,3 million de barils par jours en 2013.

Les investisseurs avaient déjà été refroidis mercredi par des chiffres en provenance de Chine, le deuxième plus gros consommateur de pétrole au monde.

La Chine a enregistré au mois de mars un déficit commercial - une situation plutôt rare pour le premier exportateur mondial et les importations de brut du géant asiatique se sont inscrites en baisse, relevait Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix, tout en soulignant que l'impact de cette baisse n'a pas eu d'impact sur la demande mondiale.

Par ailleurs, la prudence des investisseurs était renforcée par la publication des chiffres mitigés des réserves hebdomadaires de pétrole aux États-Unis, le plus gros consommateur d'or noir au monde.

Selon le rapport du Département américain de l'Énergie (DoE) pour la semaine achevée le 5 avril, les réserves de brut ont progressé de 300'000 barils, soit moins que la hausse de 1,2 million de barils anticipée par les analystes.

De leur côté, les réserves d'essence ont augmenté contre toute attente, s'étoffant de 1,7 million de barils, tandis que les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont baissé moins que prévu, ne reculant que de 200'000 barils contre 1,2 million de barils attendu par les analystes.

Pour Torbjorn Kjus, analyste chez DNB Bank, ces chiffres montrent que "la demande d'essence est faible car cette période de l'année les stocks devraient baisser", tandis qu'un regain de consommation par les raffineries "a empêché un étoffement plus important des stocks de brut".

mm



(AWP / 10.04.2013 18h46)


Commenter Le brut baisse légèrement sur fond d'inquiétudes sur la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite