Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte, la prudence revient à la veille des stocks US

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole restaient en petite hausse mardi en fin d'échanges européens, toujours aidés par des achats à bon compte et un accès de faiblesse du dollar, mais la prudence était tout de même de mise à la veille des chiffres sur les réserves de pétrole aux États-Unis.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 105,14 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 48 cents par rapport à la clôture de lundi. Il était tombé lors de la première séance d'échanges de la semaine à 103,40 USD, son plus bas niveau depuis fin juillet 2012.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 30 cents à 93,66 USD.

"De toute évidence, certains opérateurs commencent à voir les prix bas qui ont découlé d'un repli marqué du marché la semaine dernière comme une bonne opportunité d'achat", commentaient les analystes de Commerzbank.

Ce mouvement était de plus été alimenté par un accès de faiblesse du billet vert, notamment face à l'euro, qui rend plus attractifs les achats de matières premières libellées en dollar, comme l'or noir, pour les investisseurs munis d'autres devises.

En outre, pour les experts de Commerzbank, "les chiffres moins bons que prévu de l'inflation chinoise" étaient également de nature à favoriser les achats de pétrole.

L'inflation en Chine a ralenti à 2,1% sur un an en mars, selon des chiffres diffusés mardi par le gouvernement, ce qui est interprété comme un signe de fragilité de la reprise de la croissance dans la deuxième économie mondiale et "accroît la probabilité de voir la mise en place de nouvelles mesures de stimulus économique" dans le pays, deuxième plus gros consommateur de brut au monde derrière les États-Unis, notait-on chez Commerzbank.

De telles mesures permettent aux investisseurs d'obtenir plus de liquidités pour effectuer des achats de matières premières.

De plus, le marché était stimulé par les récentes mesures d'assouplissement monétaire au Japon dont les marchés estiment qu'elles sont de nature à relancer la troisième économie mondiale.

La Banque du Japon (BoJ) va notamment acquérir des titres à plus long terme, et augmenter par ailleurs la part des actifs plus risqués (fonds cotés et immobiliers), en visant un doublement du total acquis en deux ans.

La BoJ s'est engagée à poursuivre cette nouvelle politique "aussi longtemps que nécessaire dans le but d'atteindre un indice d'inflation de 2% et de maintenir ce niveau-cible de façon stable".

Ces nouvelles mesures s'inscrivent dans le cadre d'un accord passé avec le gouvernement pour agir de concert afin que l'économie japonaise redevienne prospère, alors qu'elle reste depuis des années vulnérable aux variables extérieures et affaiblie par une morosité intérieure.

Ces annonces ont fait baisser le yen, favorisant les exportateurs, et dopé la Bourse de Tokyo.

Mais les gains de l'or noir étaient tempérés par la perspective de voir le Département américain de l'Énergie (BoE) annoncer mercredi une nouvelle hausse des réserves de pétrole brut du plus gros consommateur d'or noir au monde.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état mercredi d'une hausse de 1,2 mio de barils des stocks de brut lors de la semaine achevée le 5 avril.

Les réserves d'essence de la première économie mondiale devraient pour leur part avoir baissé de 1,5 million de barils, et celles de produit distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) reculé de 900'000 barils.

al



(AWP / 09.04.2013 18h16)


Commenter Le brut monte, la prudence revient à la veille des stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite