Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit à New York après trois séances de baisse

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont rebondi lundi à New York après trois séances consécutives de baisse, profitant entre autres de l'impasse dans laquelle semblent se trouver les négociations sur le programme nucléaire iranien.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai a gagné 66 cents à 93,36 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a terminé à 104,66 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 54 cents par rapport à la clôture de vendredi.

En début de séance, les investisseurs "ont acheté pour profiter de la chute de la semaine dernière", quand les prix du brut américain, affectés par des indicateurs moroses dans la zone euro et aux Etats-Unis, ont reculé de 4,49 dollars en trois séances, a remarqué Michael Lynch, de Strategic Energy and Economic Research.

Le fort ralentissement des créations d'emplois aux Etats-Unis rapporté vendredi par les autorités américaines a notamment renforcé les craintes sur la vigueur de la demande énergétique des États-Unis, premier consommateur de brut de la planète.

Le marché a aussi été soutenu par l'annonce d'une progression meilleure que prévu de la production industrielle de l'Allemagne.

Les cours se sont bien affichés en baisse en cours de séance mais "faute de parvenir à casser des seuils vers le bas, sont repartis à la hausse sur un rebond technique", a noté David Bouckhout, TD Securities.

Ils ont également profité du regain de vigueur des marchés boursiers nord-américains qui, après avoir démarré dans le rouge, se sont peu à peu hissés en territoire positif, a ajouté l'analyste: "Cela a stimulé l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués" comme les matières premières.

"L'absence de progrès dans les négociations entre le groupe des 5+1 et l'Iran" a aussi joué en faveur des prix du brut, selon M. Bouckhout.

Les pourparlers autour du programme nucléaire iranien controversé entre les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU --Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine-- plus l'Allemagne et l'Iran semblent en effet dans l'impasse.

Le dernier round de discussions, vendredi et samedi à Almaty, qui avait inspiré un optimisme prudent après une session encourageante en février au même endroit, s'est soldé par un échec, les deux parties refusant même d'annoncer la date et le lieu de la prochaine rencontre.

Cette impasse retarde d'autant la levée de l'embargo sur les exportations pétrolières du pays par les pays occidentaux.

Selon l'analyste indépendant Andy Lipow, les prix du brut se sont aussi appréciés dans le sillage des cours de l'essence, qui ont grimpé de près de 5 cents.

rp



(AWP / 09.04.2013 06h21)


Commenter Le brut rebondit à New York après trois séances de baisse


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite