Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, apaisé par l'accord sur Chypre

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les prix du pétrole ont terminé en nette hausse lundi à New York, dans un marché rassuré par l'accord entre Chypre et ses bailleurs de fonds malgré des incertitudes sur l'impact de ce plan en zone euro, et stimulé par une reprise de la demande de brut aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai a gagné 1,10 dollar pour terminer à 94,81 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), son plus haut niveau depuis le 20 février.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a terminé à 108,17 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Le plan conclu dans la nuit de dimanche à lundi pour éviter la faillite de Chypre et sa sortie de la zone euro a nourri l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués comme le brut new-yorkais, faisant grimper le baril jusqu'à 95,65 dollars.

Cet accord de principe conclu entre le président chypriote et les dirigeants de l'UE et du FMI, puis avalisé par l'Eurogroupe, garantit à l'île un apport de 10 milliards d'euros moyennant de douloureux sacrifices pour les Chypriotes.

"Les ramifications potentiellement négatives pour la demande en brut si la crise s'était étendue à d'autres économies de la zone euro, comme l'Italie ou l'Espagne, faisaient craindre le pire au marché", a souligné Matt Smith, de Schneider Electric. "D'où le sentiment de soulagement, et le regain de vigueur des marchés aujourd'hui".

Après la réaction initialement positive au plan, les cours ont cependant effacé une partie de leur gains au fur et à mesure de la séance.

"Une fois que l'accord a commencé à être disséqué, on a réalisé que certains dépositaires allaient être durement touchés", a souligné Robert Yawger, de Mizuho Securities USA.

Des déclarations du président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, indiquant que ce plan "pourrait servir de modèle au reste de la zone euro", ont aussi participé à freiner l'avancée du marché, a ajouté l'analyste.

Quand le chef de file des ministres des Finances de la zone euro a assuré que le plan de sauvetage de Chypre ne saurait servir de modèle au règlement d'autres problèmes à l'avenir, les cours se sont d'ailleurs repris.

Le prix du WTI a aussi été soutenu par "le regain d'activités de raffineries américaines après une période de maintenance, qui va faire monter la demande en brut ces prochains mois", selon l'analyste indépendant Andy Lipow.

Même si le Brent a terminé en hausse, l'accès de faiblesse du pétrole coté à Londres observé en cours de séance a aussi profité au WTI, a noté l'expert.

Le brut européen, qui pâtit déjà depuis plusieurs jours de l'abondance de l'offre en mer du Nord, est en effet soumis plus intensément aux déconvenues chypriotes, a-t-il noté.

Les acteurs du marché ont par ailleurs digéré des déclarations du ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, qui a estimé lundi devant des journalistes qu'un baril de brut à 100 dollars était "raisonnable", réitérant ainsi le niveau de prix cible du premier pays exportateur de pétrole du monde.

"Cela entretient la montée des cours du WTI car cela signifie que l'Arabie saoudite va se garder d'apporter plus de barils sur le marché" tant que ce prix ne sera pas atteint, a remarqué John Kilduff, d'Again Capital.

rp



(AWP / 26.03.2013 06h20)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, apaisé par l'accord sur Chypre


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite