Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit à New York, avant les stocks de brut américains

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole rebondissaient mercredi à l'ouverture à New York, après avoir été plombés par la crise à Chypre, dans un marché prudent avant les chiffres hebdomadaires sur les réserves de brut aux Etats-Unis et une décision de la banque centrale américaine (Fed).

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 92 cents à 93,08 USD, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le brut reprenait des couleurs dans un climat apaisé sur les marchés financiers après le rejet la veille par Chypre d'un plan international controversé, comprenant une taxation inédite des dépôts bancaires du pays.

"L'espoir qu'une solution plus acceptable soit trouvée redonne de l'optimisme aux investisseurs qui s'inquiétaient beaucoup des implications d'un tel plan sur la zone euro et sur les autres pays périphériques en difficulté", a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Le pétrole new-yorkais s'était effondré de près de 1,60 USD tandis que le Brent avait dégringolé à un niveau plus vu en trois mois.

La Banque centrale européenne (BCE), à l'origine de ce plan avec le Fonds monétaire international (FMI), a tenté mardi soir de restaurer la confiance sur les marchés en répétant qu'elle fournirait autant de liquidités que nécessaire au système bancaire européen, dans le cadre des règles en vigueur.

Un membre du directoire de l'institution, Jörg Asmussen, a par ailleurs insisté mercredi dans les médias allemands sur la nécessité d'un plan de sauvetage, affirmant qu'il était dans l'intérêt de Chypre et de la zone euro.

Les opérateurs surveillaient aussi les chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Énergie (DoE), considérés comme un baromètre de la demande pétrolière des États-Unis, le premier consommateur de brut de la planète.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le ministère devrait faire état d'une hausse de 1,7 mio de barils des stocks américains de brut sur la semaine achevée le 15 mars, après une progression d'environ 23 mio de barils au cours des huit semaines précédentes.

"Si ces chiffres confirment la tendance à la baisse surprise des réserves annoncée" mardi soir par la fédération professionnelle API, qui publie ses propres statistiques, "il s'agirait du premier recul de ces stocks en 9 semaines", un signe de bon augure pour la demande en or noir, a souligné M. Smith.

En deuxième partie de séance, le marché sera également attentif à la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur son taux directeur et la poursuite de sa politique monétaire ultra-accommodante, a relevé Bob Yawger, de Mizuho Securities.

"On ne s'attend pas à l'annonce d'un changement de politique ni de son taux d'intérêt historiquement bas", a-t-il estimé.

al



(AWP / 20.03.2013 15h14)


Commenter Le brut rebondit à New York, avant les stocks de brut américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite