Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en léger repli à New York après l'offre de médiation de Chavez

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se sont légèrement repliés jeudi à New York, après deux jours d'envolée, sous l'effet d'une offre de médiation du président vénézuélien Hugo Chavez pour trouver une solution à la crise en Libye, offre pourtant rejetée par l'opposition libyenne.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril a terminé à 101,91 dollars, en recul de 32 cents par rapport à la veille.

Il n'a effacé qu'une partie très modeste de ses gains des deux séances précédentes, qui s'élèvent à plus de cinq dollars.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a perdu 1,56 dollar à 114,79 dollars.

"Des informations faisant état d'un plan de paix pour la Libye ont mis la pression sur les cours", ont relevé les analystes de Commerzbank.

M. Chavez avait proposé de créer une mission internationale de paix formée par plusieurs pays amis qui puisse faire office de médiateur entre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et les insurgés. La Ligue arabe a dit "étudier" cette offre, mais en fin de séance on apprenait qu'elle était catégoriquement rejetée par l'opposition libyenne.

"Le marché semble prendre l'annonce de médiation d'Hugo Chavez comme un signe positif d'apaisement, ce qui est étrange", a commenté Matt Smith, de Summit Energy.

"Ce sont quelques prises de bénéfices, mais le marché reste très nerveux et va probablement repartir à la hausse dès qu'on aura de nouveaux événements négatifs", a-t-il prévenu.

Sur le terrain, les rebelles libyens ont essuyé jeudi une frappe aérienne de l'armée à Brega, un important site pétrolier situé dans l'Est de la Libye.

Face à la poursuite des violences, le président américain a affirmé que les Etats-Unis examinaient "toutes les options", qu'elles soient "militaires ou non militaires".

Selon le directeur de la compagnie nationale pétrolière, Choukri Ghanem, de facto ministre du Pétrole, la production d'or noir du pays a diminué de moitié avec la crise politique.

Mais le secrétaire au Trésor des Etats-Unis, Timothy Geithner, a souligné de son côté que les producteurs de pétrole disposaient d'une marge "considérable" pour assurer un approvisionnement normal du marché. Il a évoqué les importantes capacités de production inutilisées, ainsi que l'abondance des stocks des grands pays consommateur.

Pour les analystes de JPMorgan cependant, "il reste possible de voir d'autres révoltes dans d'autres pays accentuer les tensions dans la région".

rp

(AWP/04 mars 2011 06h20)

Commenter Le brut en léger repli à New York après l'offre de médiation de Chavez


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite