Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit en fin de séance et termine en hausse à New York

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère progression lundi à New York, portés en toute fin de séance par la tendance à la hausse de la Bourse de New York et un affaiblissement de la monnaie américaine.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril a grappillé 11 cents, pour s'établir à 92,06 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a terminé à 110,22 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 63 cents par rapport à la clôture de vendredi.

En baisse pendant la majeure partie de la journée, le prix du brut new-yorkais s'est hissé en territoire positif quelques minutes avant la clôture.

Le marché "a rebondi après avoir effleuré le seuil technique de 90,83 dollars, la moyenne des prix du baril sur les 100 derniers jours", selon Robert Yawger, de Mizuho Securities USA.

Le brut américain a aussi grimpé "dans le sillage du marché des actions", a ajouté David Bouckhout, de TS Securities.

Les indices de Wall Street, qui s'affichaient dans le rouge en début de séance, se sont redressés au fur et à mesure de la journée et le S&P 500, considéré comme la référence par les acteurs du marché, s'est rapproché de son record historique.

Dans le même temps, "une petite faiblesse du dollar" a participé à la remontée du prix du brut, a remarqué M. Bouckhout.

Un recul du billet vert rend en effet plus attractifs les achats de brut libellé en dollar pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le marché a aussi profité d'une crainte de nouvelles tensions géopolitiques alors que Washington a expulsé au cours du week-end deux diplomates du Venezuela, important producteur de pétrole, a noté M. Yawger.

Le baril avait pourtant débuté la semaine à la baisse, en réaction à "des informations économiques mitigées diffusées par la Chine ce week-end", selon John Kilduff, d'Again Capital.

L'inflation en Chine a atteint en février son plus haut niveau en dix mois, tandis que la croissance de la production industrielle et des ventes de détail a subi un coup de frein, de quoi inquiéter les investisseurs sur la vigueur de la deuxième économie mondiale et de sa consommation énergétique.

Des rumeurs faisant état d'une hausse en février de la production en Arabie saoudite, premier producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), avaient aussi pesé sur les cours à New York, a souligné M. Kilduff.

Cette nouvelle renforçait en effet le sentiment des investisseurs que "l'offre mondiale de brut reste importante alors même que la demande en provenance des pays développés ne montre pas de signe de croissance", a relevé Matt Smith, de Schneider Electric.

rp



(AWP / 12.03.2013 06h21)


Commenter Le brut rebondit en fin de séance et termine en hausse à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite