Menu
RSS
A+ A A-

Sans direction en Asie, au lendemain de la mort de Chavez

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie, au lendemain de la mort du président du Venezuela Hugo Chavez qui ouvre une période d'incertitude dans ce pays producteur de brut, le marché nourrissant par ailleurs des craintes continues pour l'économie des Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril prenait trois cents, à 90,46 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance cédait six cents, à 111 USD.

Les cours de l'or noir ont terminé en repli mercredi après la diffusion des chiffres des réserves de brut par le département de l'Energie américain (DoE) confirmant l'augmentation des stocks qui se situent actuellement à leur plus haut niveau depuis l'été dernier.

Le DoE a fait état d'un bond de 3,8 millions de barils des stocks lors de la semaine achevée le 1er mars, une hausse presque huit fois plus forte qu'attendu par les analystes.

Ces stocks avaient déjà augmenté de près de 17 millions de barils au cours des six semaines précédentes, ravivant les craintes sur une surabondance d'or noir dans le pays, et sur la demande énergétique du premier consommateur mondial de pétrole.

Une nouvelle funeste pour le marché qui s'alarme également des conséquences des coupes budgétaires automatiques entrées en vigueur vendredi aux Etats-Unis alors que la banque centrale a noté une nouvelle fois mercredi la mollesse de la reprise économique en cours depuis plus de trois ans et demi.

Ces coupes automatiques "pourraient assombrir les perspectives économiques américaines dans les prochains mois", note ainsi Sanjeev Gupta chez Ernst & Young à Singapour.

La croissance économique américaine n'a été que de 0,1% en rythme annualisé au quatrième trimestre. Selon des économistes, elle est en passe de rebondir pour atteindre entre 1,8 et 2,4% sur les trois premiers mois de l'année, ce qui est en théorie trop peu pour permettre une baisse du chômage.

Le marché continuait d'autre part à s'interroger sur l'impact de la mort à 58 ans de Hugo Chavez mardi à Caracas, le Venezuela disposant de l'une des plus importantes réserves de brut au monde et représentant le principal pays producteur de brut sud-américain.

Les analystes estiment toutefois que Caracas ne devrait pas modifier sa politique pétrolière et une élection présidentielle se tiendra dans les 30 jours, conformément à la constitution, de façon à assurer une succession en douceur.

Mercredi, le baril de WTI avait cédé 39 cents à 90,43 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait terminé à 111,06 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 55 cents par rapport à la clôture de mardi.

jq



(AWP / 07.03.2013 06h21)


Commenter Sans direction en Asie, au lendemain de la mort de Chavez


Le pétrole en Asie


mardi 26 septembre 2017

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite