Menu
RSS
A+ A A-

En léger recul à New York, inquiet pour la demande en or noir

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse lundi à New York, dans un marché inquiet pour la demande en brut, notamment en Chine, le deuxième consommateur mondial en or noir, et aux Etats-Unis après des coupes drastiques dans le budget du pays.

Vers 14H25 GMT (15H25 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 13 cents à 90,55 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du pétrole "sont en train de tester le seuil technique de 90 dollars le baril, sous lequel ils ne sont pas passés depuis quelques temps", à savoir fin décembre, a constaté Bob Yawger, de Mizuho Securities. "C'est un niveau clé pour le marché" cette semaine.

Le brut était tombé vendredi jusqu'à 90,04 dollars en cours de séance, au plus bas depuis deux mois et 90,09 dollars lundi matin en cours d'échanges électroniques.

"Dans le contexte d'un indicateur manufacturier décevant en Chine et des coupes budgétaires aux Etats-Unis qui sont finalement entrées en vigueur" vendredi soir, "si le marché des actions commence à décrocher, le marché du brut suivra", craignant une baisse de la demande en brut, a expliqué M. Yawger.

La production manufacturière chinoise est tombée à son plus bas niveau en cinq mois en février, selon une statistique publiée vendredi, ce qui alimentait les craintes sur le ralentissement économique du géant asiatique.

"L'humeur en provenance de Chine est particulièrement maussade ce matin", a ajouté Phil Flynn, de Price Futures Group, les marchés financiers étant également plombés par l'annonce de nouvelles mesures gouvernementales visant à stopper l'envolée des prix dans le secteur immobilier.

D'autre part, aux Etats-Unis, en raison de l'absence d'accord au Congrès entre républicains et démocrates, des coupes budgétaires automatiques représentant quelque 85 milliards de dollars cette année sont entrées en vigueur. Ces restrictions devraient provoquer un recul de 0,5 point de croissance économique, selon les économistes.

Les opérateurs seront ainsi attentifs cette semaine à une salve d'indicateurs particulièrement surveillés par les marchés financiers sur l'emploi aux Etats-Unis, dont les embauches dans les entreprises privées mercredi, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage jeudi, et surtout le rapport mensuel sur l'emploi vendredi.

ds



(AWP / 04.03.2013 16h00)


Commenter En léger recul à New York, inquiet pour la demande en or noir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite