Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit après sa chute de la semaine précédente

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole poursuivaient lundi en cours d'échanges européens le rebond entamé vendredi, se reprenant après avoir fortement chuté en courant de semaine dernière, le marché restant cependant prudent dans l'attente des résultats des élections en Italie.

Vers 12H15 (11H15 GMT), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 115,15 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,05 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance, gagnait 73 cents à 93,86 dollars.

Les cours du baril avaient amorcé vendredi un timide rebond, alimenté par des achats à bon compte après une dégringolade de plus de 4,50 dollars au cours des séances de mercredi et jeudi.

"La récente chute des cours s'explique par une correction" technique après un mouvement d'achats excessifs de la part des investisseurs spéculatifs fin janvier et début février, "plutôt que par un changement dans les fondamentaux (offre et demande) du marché pétrolier", expliquaient les analystes du cabinet JBC Energy.

Le marché continuait donc de se reprendre lundi porté de nouveau par des achats à bon compte des investisseurs spéculatifs.

Dans ce contexte, "le net repli en février de l'indice PMI sur l'activité manufacturière en Chine n'est pas parvenu à peser sur les prix du pétrole", dans un marché "convaincu que la demande pétrolière de la Chine (deuxième pays consommateur, ndlr) va continuer de croître" dans les prochains mois, observaient les analystes de Commerzbank.

L'expansion de la production manufacturière en Chine est tombée en février à son plus bas niveau en quatre mois, selon un indicateur provisoire publié lundi par la banque HSBC -- interprété cependant avec prudence par les analystes en raison des distorsions liées aux congés du nouvel an chinois autour du 10 février.

Malgré tout, "cela témoigne d'un premier accès de faiblesse de l'activité économique en Chine en l'espace de cinq mois, et cela rappelle que le chemin de la reprise économique (pour le géant asiatique) devrait rester chaotique", ce qui pourrait freiner sa consommation énergétique, estimait-on chez JBC Energy.

Par ailleurs, même si le marché restait lundi porté par des achats à bon compte, "les investisseurs devraient continuer à se montrer prudents, en raison de l'incertitude persistante entourant l'issue des élections en Italie", soulignaient les analystes de Commerzbank.

Les élections législatives, entamées dimanche, se poursuivaient lundi en Italie, le Parti démocrate de Pier Luigi Bersani restant favori selon les derniers sondages disponibles, avec près de 34% des intentions de vote, devant la coalition des centristes menés par le chef du gouvernement sortant Mario Monti.

cha



(AWP / 25.02.2013 12h45)


Commenter Le brut rebondit après sa chute de la semaine précédente


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite