Menu
RSS
A+ A A-

Le brut continue son repli, dans un marché sans grand élan

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole continuaient d'évoluer en légère baisse mardi en fin d'échanges européens, dans un marché sans grand élan au lendemain d'un jour férié aux Etats-Unis, et alors que ressurgissent des inquiétudes sur l'impact pour l'économie mondiale de la récente montée des cours.


Vers 17H00 (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, valait 116,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 45 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour l'échéance de mars, dont c'est l'avant-dernier jour de cotation, perdait 10 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 95,76 dollars.

Alors que les cours du baril étaient restés quasi-inchangés lundi dans un volume d'échanges extrêmement modéré, en l'absence de nombreux investisseurs pour cause de jour férié aux Etats-Unis, les échanges restaient "peu animés" mardi faute d'indicateurs économiques majeurs, soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

Refroidi vendredi par une baisse surprise de la production industrielle américaine en janvier, qui avait alimenté en fin de semaine dernière un net mouvement de prises de bénéfices, le marché restait empreint de prudence mardi, suspendu notamment aux incertitudes politiques dans la zone euro.

"Les incertitudes sur l'issue des élections législatives en Italie cette semaine", qui devrait déterminer le sort des réformes économiques en cours dans le pays, "incite les investisseurs à la prudence et cela pèse sur les prix", observaient les analystes de Commerzbank.

Par ailleurs, le chef économiste de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) Fatih Birol "a averti lundi que les prix élevés du pétrole pourraient pénaliser l'économie mondiale", et par conséquent miner les perspectives de la demande énergétique, relevaient les experts de Commerzbank.

"Le niveau actuel des prix représente un problème majeur pour la reprise économique mondiale, et particulièrement en Europe -- le maillon faible de l'économie à l'échelle de la planète à l'heure actuelle", a indiqué M. Birol, dans des propos rapportés par l'agence Dow Jones Newswires.

Dans ce contexte, la publication mardi d'une progression plus forte qu'attendu en février de l'indice de confiance ZEW des milieux financiers allemands n'est pas parvenu à revigorer les cours du pétrole.

Enfin, "les opérateurs chinois délaissaient" les actifs risqués, tels que les actions et le pétrole, "car, tout juste rentrés de leurs congés du Nouvel an au début de cette semaine, ils redoutent d'éventuelles mesures des autorités centrales en Chine pour juguler l'inflation des prix de l'immobilier", qui pourraient freiner l'activité économique du pays, deuxième consommateur de brut de la planète, soulignait Addison Armstrong, analyste du courtier Tradition Energy.

rp



(AWP / 19.02.2013 18h32)


Commenter Le brut continue son repli, dans un marché sans grand élan

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 mars 2017 à 14:17

Le pétrole monte un peu à New York, en attendant l'Opep

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse vendredi à New York, quelques investisseurs tentant de repartir à l'achat...

vendredi 24 mars 2017 à 13:11

Oléoduc Keystone XL: TransCanada obtient le feu vert américa…

Montréal: L'opérateur TransCanada a obtenu vendredi le feu vert du gouvernement américain pour construire l'oléoduc controversé Keystone XL qui avait essuyé le...

vendredi 24 mars 2017 à 12:20

Le pétrole remonte avant un week-end sous le signe de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole effaçaient leurs pertes de la veille vendredi en cours d'échanges européens, les marchés se préparant à la...

vendredi 24 mars 2017 à 11:18

Hydrocarbures: Shell se retire de l'onshore au Gabon

Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé vendredi la vente de ses activités dans le pétrole et le gaz...

jeudi 23 mars 2017 à 19:45

Le pétrole recule un peu sur un marché calme

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé jeudi, les investisseurs ne prenant guère de risques en l'absence d'actualité notable...

jeudi 23 mars 2017 à 18:16

Le pétrole se stabilise avant une réunion technique de l'Ope…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient jeudi en fin d'échanges européens, les marchés continuant de digérer les données sur les réserves...

jeudi 23 mars 2017 à 14:12

Le pétrole peine à rebondir à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York au lendemain de chiffres plutôt défavorables sur...

jeudi 23 mars 2017 à 12:52

Esso France a presque triplé son bénéfice net en 2016

Paris: Le raffineur Esso SAF, filiale française du géant pétrolier américain ExxonMobil, a dégagé un bénéfice net presque triplé en 2016 grâce...

jeudi 23 mars 2017 à 12:15

Le pétrole remonte mais le marché s'inquiète de réserves amé…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, mais les observateurs restaient inquiets après la baisse enregistrée la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite