Menu
RSS
A+ A A-

New York: le brut se stabilise, dans un marché très calme

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole évoluaient à l'équilibre mardi à New York dans un marché calme au lendemain d'un jour férié aux Etats-Unis, en dépit du soutien apporté par une hausse des prix de l'essence, positive pour les perspectives de la demande américaine.

Vers 14H55 GMT (15H55 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars, dont il s'agissait du dernier jour de cotation, progressait de 5 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 95,91 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

L'expiration imminente du contrat de référence poussait de nombreux investisseurs à s'engager sur l'échéance d'avril, alors que sur le front des nouvelles, le marché était très calme, a expliqué Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

"On voit très peu d'action du côté acheteur comme du côté vendeur", a noté Rich Ilczyszyn, de iiTrader.

La hausse des prix de l'essence, "qui ont progressé sur les 33 derniers jours sans interruption", a été au centre de l'attention des courtiers ces derniers temps, a relevé M. Lipow.

En effet, "leur hausse a entraîné l'appréciation des prix du brut aux Etats-Unis", a remarqué John Kilduff, de Again Capital, car cela a tendance à rendre les courtiers plus optimistes sur les perspectives de la demande pétrolière dans le pays.

Mais "les courtiers anticipent déjà de futures prises de bénéfices sur le marché de l'essence, ce qui affecte les prix du brut", a noté M. Lipow.

Selon lui, la hausse des prix de l'essence est conjoncturelle, se devant en grande partie à la saison de maintenance des grandes raffineries américaines qui provoque une baisse de l'approvisionnement en produits raffinés pendant cette période.

D'autre part, le marché restait suspendu aux incertitudes politiques dans la zone euro, après avoir été refroidi vendredi par une baisse surprise de la production industrielle américaine en janvier, qui avait alimenté en fin de semaine dernière un net mouvement de prises de bénéfices.

"Les incertitudes sur l'issue des élections législatives en Italie cette semaine", qui devrait déterminer le sort des réformes économiques en cours dans le pays, "incitent les investisseurs à la prudence et cela pèse sur les prix", ont observé les analystes de Commerzbank.

mm



(AWP / 19.02.2013 16h09)


Commenter New York: le brut se stabilise, dans un marché très calme


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite