Menu
RSS
A+ A A-

L'Arabie saoudite peut compenser tout manque de pétrole libyen (AIE)

prix-du-petroleVarsovie : L'Arabie saoudite est capable de compenser tout manque de pétrole sur le marché mondial dû aux troubles en Libye, a déclaré mercredi à Varsovie le chef de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Nobuo Tanaki.

L'Arabie saoudite "peut compenser n'importe quel manque. Même si la Libye arrête totalement ses exportations (...) l'Arabie peut compenser ou assurer un complément face à la demande en pétrole", a dit M. Tanaki aux journalistes.

Une révolte populaire contre l'homme fort libyen Mouammar Kadhafi a réellement arrêté la production pétrolière de la Libye, qui se chiffre en temps normal à environ 1,6 million de barils par jour (mbj).

Environ 85% de cette production étaient destinés à l'Europe, selon l'AIE.

L'Arabie saoudite, plus grand producteur de l'OPEP, s'était engagée lundi à "assurer la stabilité du marché".

"La situation actuelle est différente de celle de 2008 où le prix (du baril) a atteint 147 dollars, parce que nous disposons de capacités de production (supplémentaires) dans des pays comme l'Arabie saoudite", a précisé M. Tanaki.

"Nous ne devons pas nous inquiéter outre mesure pour ce qui concerne les approvisionnements", a-t-il ajouté.

Le chef d'AIE a cependant exprimé ses inquiétudes quant au prix du pétrole, qui tourne autour des 100 dollars/baril (72 euros) sur des marchés déstabilisés par la vague de soulèvements populaires dans les pays producteurs de brut.

"Nous sommes préoccupés par ce qui se passe en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. La perspective d'arrêt (de la production dans ces pays) rend les marchés très inquiets", a reconnu le chef d'AIE.

M. Tanaki a averti que la reprise économique mondiale puisse être entravée -- particulièrement dans des économies émergentes -- si le prix actuel du brut persiste tout au long de 2011.

"Si le prix de 100 dollars persiste jusqu'à la fin de l'année, cela rendra la reprise économique plus difficile, particulièrement pour les économies émergentes", a-t-il dit.

Les cours du pétrole hésitaient mercredi en cours d'échanges européens, en petite hausse à New York mais se repliant à Londres, sur un marché suspendu aux tensions croissantes au Moyen-Orient

jq

(AWP/02 mars 2011 15h01)

Commenter L'Arabie saoudite peut compenser tout manque de pétrole libyen (AIE)


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 13 novembre 2017

Aramco: l'oléoduc vers Bahrein rouvert après un acte de …

Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé lundi la reprise du pompage dans son oléoduc avec Bahrein interrompu samedi en raison...

jeudi 26 octobre 2017

Pétrole: le prince héritier saoudien pour la réduction de la…

Ryad: Le puissant prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane s'est déclaré en faveur d'une extension au-delà de mars 2018 d'un accord entre...

mardi 24 octobre 2017

Pétrole: le manque d'investissement risque de provoquer une …

Ryad: Le manque d'investissement dans le secteur pétrolier des dernières années risque d'affecter les approvisionnements à l'avenir, a estimé mardi le PDG...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite