Menu
RSS
A+ A A-

En recul dans un marché prudent et attentif à la réunion du G20

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché marqué par des craintes sur la demande alimentées par des inquiétudes sur la zone euro, après une contraction de son économie au quatrième trimestre, et prudent alors que s'ouvrait un sommet du G20.

Vers 17H00 (16H00 GMT), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le second jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 116,66 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,34 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour l'échéance de mars cédait 1,79 dollar à 95,52 dollars.

"Les cours du brut ont chuté lourdement vendredi après avoir passé la semaine sur une note haussière", commentait Fawad Razaqzada, analyste chez GFT Markets.

"Le rebond est monté trop haut et trop vite alors les mauvais chiffres (du Produit intérieur brut, PIB) jeudi ont donné une bonne excuse pour passer à la vente" sur le pétrole, expliquait M. Razaqzada.

Le PIB de la zone euro a reculé de 0,6% au quatrième trimestre 2012, selon les statistiques publiées jeudi par l'office européen des statistiques, Eurostat, une contraction plus forte qu'attendu.

Par ailleurs, "un renchérissement du dollar (face à un euro affaibli, NDLR), a contribué à renforcer la pression sur les prix du brut", dont les achats libellés dans la monnaie américaine étaient ainsi rendus moins attractifs pour les détenteurs d'autres devises, ajoutait Andrey Kryuchenkov, analyste chez VTB Capital, notant cependant que les cours fluctuaient au sein d'une fourchette étroite, dans un marché nerveux.

De son côté, le WTI échangé à New York baissait après avoir enregistré un sursaut la veille à la faveur d'indicateurs jugés encourageants sur l'emploi aux Etats-Unis, premier pays consommateur de brut de la planète, et malgré la publication vendredi de bons indicateurs sur le mois de février, dont le redressement de l'activité manufacturière de la région de New York et l'amélioration du le moral des ménages américains.

"Les marchés pétrolier font face à des signaux contradictoires", tiraillés entre un regain des tensions géopolitiques au Moyen-Orient, notamment dans le dossier iranien, et des inquiétudes sur la vigueur de l'économie mondiale et l'abondance de l'offre d'or noir aux Etats-Unis, notait-on chez JBC Energy.

Les opérateurs faisaient par ailleurs preuve de prudence alors que s'ouvre vendredi un sommet de deux jours du G20 à Moscou, réunissant les ministres des Finances et banquiers centraux des 20 principaux pays riches et émergents, et où devrait être évoquée les craintes d'une "guerre des monnaies".

Le marché restait par ailleurs réservé à l'orée d'un week-end prolongé aux Etats-Unis, où les marchés resteront fermés lundi en raison d'un jour férié.

ds



(AWP / 15.02.2013 18h22)


Commenter En recul dans un marché prudent et attentif à la réunion du G20


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite