Menu
RSS

Le brut ouvre en hausse à New York et se rapproche de ses plus hauts

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole progressaient mercredi à New York, non loin de ses plus hauts de la semaine passée alors que l'insurrection en Libye continuait de rendre le marché très nerveux.

Vers 14H15 GMT/15h15 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril s'échangeait à 100,46 dollars, en progression de 83 cents par rapport à la clôture de la veille.

"Le marché est extrêmement nerveux et les prix continuent de grimper", a constaté Tom Bentz, de BNP Paribas.

Après avoir bondi la veille, les cours poursuivaient leur progression accélérée vers les plus hauts atteints la semaine passée, à un peu plus de 103 dollars pour le baril de light sweet crude et à près de 120 dollars pour le baril de Brent échangé à Londres.

Les combats se poursuivaient en Libye, loin de marquer l'accalmie. Le colonel Mouammar Kadhafi a promis des milliers de morts en cas d'intervention des Occidentaux, et envoyé troupes et avions de chasse à l'attaque dans l'Est contrôlé par les insurgés.

L'Agence internationale de l'Energie a revu en hausse mercredi dans une note ses estimations sur les pertes de production en Libye. Selon elle, entre 850'000 et 1 million de barils de pétrole par jour ne sont plus disponibles.

Mouammar Kadhafi a lui-même affirmé que la production pétrolière en Libye était "au plus bas", en raison du départ des compagnies pétrolières étrangères.

Le chef de l'AIE Nobuo Tanaki a tout de même estimé mercredi à Varsovie que l'Arabie saoudite était capable de compenser tout manque de pétrole sur le marché mondial dû aux troubles en Libye.

Le marché était par ailleurs soutenu par les chiffres de l'API, l'association américaine des industriel du pétrole, qui ont révélé une baisse des stocks de brut et surtout une chute des réserves d'essence de près de 5 millions de barils.

Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires tablaient sur une hausse de 1 million de barils des stocks de brut et de 100'000 barils des stocks d'essence alors que le rapport hebdomadaire du département de l'Energie américain était attendu à 15H30 GMT.

rp

(AWP/02 mars 2011 15h45)

Commenter Le brut ouvre en hausse à New York et se rapproche de ses plus hauts

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 29 juin 2017 à 15:29

Le pétrole porté à New York par une baisse de la production …

New York: Les cours du pétrole ont entamé la séance en hausse jeudi, toujours épaulés par l'annonce d'une baisse de l'extraction de...

jeudi 29 juin 2017 à 12:57

Le pétrole monte, toujours aidé par des données américaines

Londres: Les prix du pétrole montaient toujours jeudi en cours d'échanges européens, évoluant à leurs plus hauts niveaux en deux semaines, aidés...

jeudi 29 juin 2017 à 07:15

Le pétrole poursuit sa timide remontée en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de remonter en Asie jeudi, profitant de l'annonce d'une baisse de la production américaine de brut.

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite