Menu
RSS
A+ A A-

L'AIE révise en légère baisse la demande mondiale en 2013

prix-du-petrole Paris Paris : L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a légèrement révisé à la baisse sa prévision pour la demande mondiale de pétrole en 2013 dans son rapport mensuel publié mercredi, en raison de prévisions de croissance moins optimistes du Fonds Monétaire International (FMI).

L'AIE, qui regroupe la plupart des pays développés, prévoit désormais une demande d'or noir de 90,7 millions de barils par jour (mbj) cette année, soit 90'000 barils par jour de moins que dans son précédent rapport de janvier.

"En dépit de signes d'amélioration en Chine et aux Etats-Unis, des conditions macroéconomiques médiocres devraient limiter la croissance de la demande mondiale de pétrole à environ 840.000 barils par jour en 2013, à 90,7 mbj", souligne l'AIE.

"La prévision est inférieure de 90'000 barils par jour aux estimations du mois dernier, le FMI ayant réduit sa prévision de croissance à 3,5%, contre 3,6% auparavant", souligne-t-elle.

L'Europe et l'Amérique du Sud sont les deux continents qui représentent l'essentiel de cette révision à la baisse, explique l'AIE.

La nouvelle prévision correspond à une hausse de 0,9% de la consommation mondiale par rapport à 2012, souligne l'agence internationale basée à Paris.

Mardi dans son rapport mensuel, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui représente 35% de la production mondiale d'or noir, s'était elle montrée plus optimiste, révisant légèrement sa prévision de demande du fait de "signes d'une reprise économique mondiale" et d'un hiver particulièrement rigoureux dans certaines régions.

rp



(AWP / 13.02.2013 10h30)


Commenter L'AIE révise en légère baisse la demande mondiale en 2013

Commentaires   

0 #1 JOZEF47 le marin 15-02-2013 23:15
2013 se caractériserait donc par une prévision de ralentissement de l'économie mondiale et donc de la consommation mondiale de pétrole. Qu'en a t'il été en 2011 par à rapport à 2010? Et à combien estime t'on la consommation en 2012 par rapport à 2011 ?


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 24 juillet 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en hausse à New York après une promesse de …

New York: Les cours du pétrole progressaient à l'ouverture à New York lundi, l'Arabie saoudite ayant assuré vouloir limiter ses exportations à...

lundi 24 juillet 2017 à 14:36

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017 à 12:58

Le pétrole remonte, l'Arabie Saoudite limite ses exportation…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, l'Arabie saoudite ayant déclaré vouloir limiter ses exportations après la...

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

Dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite