Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut en hausse après le rejet par l'Iran de l'offre américaine

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole était en hausse vendredi en Asie après le rejet par l'Iran de la proposition américaine de négociations directes qui fait resurgir les craintes d'une perturbation des approvisionnements en brut en provenance de la région.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars prenait 23 cents, à 96,06 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance s'appréciait de 28 cents à 117,52 dollars.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a opposé jeudi une fin de non-recevoir à l'offre américaine de négociations directes dans le dossier nucléaire controversé de l'Iran, dénonçant la stratégie de Washington qui mêle sanctions et offre de dialogue.

Cette déclaration intervient au lendemain de la confirmation par les Etats-Unis de nouvelles sanctions économiques contre l'Iran, quelques jours seulement après une "offre sérieuse" du vice-président américain Joe Biden à Téhéran sur des négociations directes dans le cadre du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine et Allemagne).

"L'Iran n'acceptera pas de négocier avec celui qui nous menace par des pressions", a lancé à l'adresse des Etats-Unis le Guide, lors d'un discours à Téhéran dont le texte a été publié sur son site internet (www.leader.ir).

"Je ne suis pas un diplomate, je suis un révolutionnaire. J'exprime mes opinions franchement", a-t-il expliqué.

Le brut bénéficiait également de la publication ce vendredi d'indicateurs montrant que l'économie chinoise repart.

L'excédent commercial de la Chine a de fait fortement augmenté en janvier, même si une partie de la hausse est due à des facteurs saisonniers, le mois sous revue ayant comporté cinq jours travaillés de plus qu'en 2012.

Les exportations ont progressé de 25% à 187,4 milliards de USD et les importations de 28,8% à 158,2 milliards de dollars, des chiffres "qui indiquent que la demande intérieure et extérieure sont fortes", a commenté Zhang Zhiwei du groupe japonais de services financiers Nomura International.

"Ils confortent notre point de vue selon lequel l'économie (chinoise) est en piste pour un cycle de reprise au premier semestre", a ajouté cet analyste.

Vendredi, le baril de WTI avait terminé à 95,83 dollars, en baisse de 79 cents, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent avait fini à 117,24 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de mercredi. Il s'était s'est hissé en cours de séances à 117,83 dollars, un sommet depuis le 14 septembre.

rp



(AWP / 08.02.2013 06h31)


Commenter Asie: le brut en hausse après le rejet par l'Iran de l'offre américaine


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite