Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York face aux tensions persistantes

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole repartaient en hausse mardi à New York à l'ouverture, alors que les tensions ne s'apaisaient pas en Afrique du nord et au Moyen-Orient.

Vers 14h15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril s'échangeait à 97,63 dollars, en progression de 66 cents par rapport à la clôture de la veille.

"Les prix repartent à la hausse, le marché est sur les dents face à la direction que prennent les événements" en Afrique du nord et au Moyen-Orient, a constaté Phil Flynn, de PFG Best Research.

Le cours du baril s'était replié au cours de deux des trois dernières séances, abandonnant 1,13 dollar. Le baril restait à distance de son sommet atteint la semaine passée, à plus de 103 dollars.

Mais l'instabilité persistait dans de nombreux pays producteurs de pétrole.

"Il y a maintenant des inquiétudes sur le Koweït avec des appels à la révolte, hier (lundi) c'était Oman, où le risque persiste, les tensions durent en Algérie et la situation libyenne est loin d'être réglée", a résumé Phil Flynn.

La pression est montée d'un cran mardi au Koweït contre le Premier ministre, cheikh Nasser Mohammad al-Ahmad Al-Sabah, deux nouveaux mouvements politiques demandant son départ. A Oman, des blindés ont dispersé sans violence des manifestants à Sohar, à 200 kilomètres au nord de la capitale.

En Libye, alors que l'insurrection entrait dans sa troisième semaine, le colonel Mouammar Khadafi s'accrochait au pouvoir.

Et même si l'Arabie saoudite, premier producteur de produits pétroliers dans le monde, s'est engagée à assurer la stabilité du marché pétrolier, les investisseurs restaient inquiets sur l'état de la production.

"A court terme, plus la pénurie de production en Libye dure, plus les capacités excédentaires de production vont s'éroder rapidement", a souligné Amrita Sen, de Barclays Capital.

Et si de réels problèmes devaient se matérialiser dans d'autres pays, "la pression sur les capacités excédentaires serait immense, tout comme celle sur les prix au cours de l'année 2011, accompagnée par un degré important de volatilité", a ajouté l'analyste.

cha

(AWP/01 mars 2011 15h26)

Commenter Le brut ouvre en hausse à New York face aux tensions persistantes


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 12 décembre 2017 à 18:19

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mardi 12 décembre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à l'ouverture à New York par un problème en…

New York: Le pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture mardi, encore soutenu par la fermeture d'un important oléoduc en mer du Nord de...

mardi 12 décembre 2017 à 14:17

La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'expl…

Paris: La Banque mondiale arrêtera de financer après 2019 l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz, a-t-elle annoncé mardi à l'occasion...

mardi 12 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le Brent dopé par une fuite d'oléoduc en m…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens dans un marché perturbé par la fuite de l'important oléoduc...

mardi 12 décembre 2017 à 06:13

Le pétrole continue d'avancer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, en particulier le contrat européen qui dépasse les 65 dollars pour...

lundi 11 décembre 2017 à 21:11

Le pétrole soutenu par la fermeture d'un oléoduc en mer du N…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi, clôturant à son plus haut niveau à Londres depuis plus de deux...

lundi 11 décembre 2017 à 18:12

Le pétrole de Brent au plus haut depuis 2015 avec la fermetu…

Londres: Le cours du pétrole de Brent, référence européenne, a atteint lundi en fin d'échanges européens son plus haut niveau depuis juin...

lundi 11 décembre 2017 à 16:40

France: les prix des carburants à la pompe reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 11 décembre 2017 à 15:37

Le pétrole, poussé par une explosion à New York, ouvre en lé…

New York: Le pétrole new-yorkais montait légèrement à l'ouverture lundi, le marché faisant preuve d'un peu de fébrilité après de premières informations...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite