Menu
RSS
A+ A A-

Asie

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole s'affichaient en baisse mercredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices après les gains enregistrés au cours des dernières séances sur fond d'espoir d'accélération de la demande énergétique.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars, dont c'est le premier jour de cotation, cédait 16 cents, à 96,52 dollars, le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance abandonnant 20 cents, à 112,42 dollars.

Les cours du pétrole sont tirés par des nouvelles de bon augure pour la croissance en zone euro et l'annonce de mesures de soutien par la banque centrale japonaise, encourageant l'inclination au risque des investisseurs.

La banque centrale du Japon s'est engagée à un programme illimité de rachat d'actifs et le gouvernement a détaillé un plan de relance de 20.200 milliards de yens pour nourrir la croissance.

Les cours sont également aidés par les progrès réalisés par la Grèce dans l'assainissement de ses finances publiques qui lui vaut la confirmation du déblocage d'une tranche d'aide de 9,2 milliards d'euros de ses partenaires européens d'ici la fin du mois.

En Allemagne, l'indice Zew, baromètre du moral des milieux financiers du pays, a atteint son niveau le plus élevé depuis mai 2010.

Enfin aux Etats-Unis, les difficultés liées aux négociations budgétaires entre démocrates et républicains n'ont pas disparu, mais "les risques de chute du haut du mur budgétaire sont beaucoup plus limités qu'en décembre", selon le cabinet d'étude DBS Research.

Les républicains qui contrôlent la Chambre des représentants américaine ont annoncé la semaine dernière qu'ils voteraient le relèvement du plafond de la dette fédérale de trois mois, une concession partielle qui repousse une échéance redoutée par les marchés.

En échange, ils exigent des démocrates, qui contrôlent le Sénat, de fortes coupes budgétaires et menacent de bloquer le versement des salaires de tous les élus si aucun accord n'était trouvé.

Mardi, le baril de WTI avait gagné 68 cents, pour s'établir à 96,24 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour son dernier jour de cotation à échéance en février.

A Londres, le baril de Brent pour livraison en mars avait terminé à 112,42 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), gagnant 71 cents par rapport à la clôture de lundi.

sm



(AWP / 23.01.2013 06h24)


Commenter Asie


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite