Menu
RSS
A+ A A-

Le brut porté par l'espoir d'un regain de vigueur de la demande

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mardi à New York, les investisseurs espérant un regain de la demande énergétique après des nouvelles de bon augure pour la croissance en zone euro et l'annonce de mesures de soutien par la banque centrale japonaise.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février, dont c'est le dernier jour de cotation, a gagné 68 cents, pour s'établir à 96,24 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a terminé à 112,42 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), gagnant 71 cents par rapport à la clôture de lundi.

Le marché du pétrole "a profité de l'appétit pour le risque des opérateurs, à l'instar du marché d'actions ou des changes", a remarqué David Bouckhout de TD Securities.

Cet élan d'optimisme a été nourri par les annonces de la banque centrale du Japon, "qui s'est engagée dans une action comparable à celle de la Réserve fédérale américaine avec un programme illimité de rachat d'actifs", a expliqué l'analyste.

Grâce à cette mesure et à un plan de relance de 20'200 milliards de yens, l'économie nippone devrait atteindre une croissance de 2,3% pour l'année d'avril 2013 à mars 2014 selon les prévisions révisées mardi par la BoJ, de bon augure pour la consommation de brut dans le pays.

Les cours du pétrole ont parallèlement été aidés par "un certain apaisement des craintes sur la zone euro" après "la confirmation par les ministres des Finances de la zone euro du versement d'une aide" à Athènes, a indiqué M. Bouckhout.

A l'issue d'une réunion à Bruxelles lundi, l'Eurogroupe a en effet salué les progrès réalisés en Grèce et confirmé le déblocage, prévu, d'une tranche d'aide de 9,2 milliards d'euros d'ici la fin du mois.

Les perspectives de la zone euro ont aussi été éclairées par "la bonne nouvelle sur la confiance des investisseurs en Allemagne" alors que l'indice Zew, baromètre du moral des milieux financiers du pays, a atteint son niveau le plus élevé depuis mai 2010, a noté John Kilduff, d'Again Capital.

Le fait que le gouverneur du Nebraska (centre des Etats-Unis) ait approuvé un nouveau trajet pour le controversé oléoduc Keystone a également aidé les prix du pétrole.

"C'est une étape supplémentaire vers l'autorisation" de cette canalisation qui doit traverser la frontière américano-canadienne et permettre à terme d'acheminer 830'000 barils de brut par jour jusqu'aux raffineries du golfe du Mexique, a remarqué M. Bouckhout.

"La persistance des tensions géopolitiques" au Moyen-Orient et en Afrique continuait par ailleurs d'alimenter la montée des cours, a ajouté l'analyste.

En Algérie, la prise d'otage menée par un groupe islamiste sur un site gazier dans le sud-est du pays, qui s'est finalement soldé par la mort de 37 otages étrangers, faisait craindre des perturbations dans la production de brut du pays, membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Et des combats meurtriers opposant rebelles et soldats dans le centre de la Syrie ont relancé mardi le cycle de la violence dans le pays, Moscou avertissant que le conflit qui dure depuis près de deux ans risquait encore de traîner en longueur.

Si la Syrie n'est pas en soi un important producteur de brut, les investisseurs redoutent des répercussions du conflit sur d'autres pays de la zone.

rp



(AWP / 23.01.2013 06h21)


Commenter Le brut porté par l'espoir d'un regain de vigueur de la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite