Menu
RSS
A+ A A-

Le brut grimpe après les chiffres des importations chinoises

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole grimpaient jeudi en cours d'échanges européens, effaçant les pertes enregistrées la veille après une hausse des stocks américains d'or noir, dans un marché revigoré par une progression bien plus forte qu'attendu des importations chinoises de brut en décembre.

Vers 11H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 112,90 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, gagnant 1,14 dollar par rapport à la clôture de mercredi. Vers 10H30 GMT, il s'était hissé à 113,29 dollars, un sommet depuis la mi-octobre.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait de 1,35 dollar, à 94,45 dollars, après avoir atteint plus tôt jeudi 94,70 dollars, son plus haut niveau depuis le 19 septembre.

"En dépit de chiffres dans l'ensemble décevants sur les stocks pétroliers américains (mercredi), les prix du brut n'ont reculé que brièvement" avant de regagner nettement du terrain jeudi vers la fin des échanges asiatiques, observaient les analystes de Commerzbank.

Le Département américain de l'Energie (DoE) avait fait état mercredi d'une augmentation de 1,3 million de barils des réserves de brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 4 janvier, ainsi que de hausses massives des stocks d'essence (+7,4 millions de barils) et des réserves de produits distillés, qui incluent le gazole et le fioul de chauffage (+6,8 millions de barils).

Cependant, de telles hausses "ne sont pas inhabituelles pour cette époque de l'année", les raffineurs ayant accéléré la tendance fin 2012 afin de réduire au maximum leurs stocks de brut avant la fin de leur exercice comptable annuel, rappelaient les analystes de Commerzbank.

Aussi les investisseurs ont-ils préféré se tourner jeudi vers les chiffres officiels du commerce extérieur chinois pour décembre, scrutant tout indice sur la santé économique du géant asiatique, deuxième pays consommateur de brut de la planète.

Or, les exportations de la Chine ont enregistré une hausse de 14,1% sur un an le mois dernier pour atteindre le montant record de 199,2 milliards de dollars, tandis que ses importations de pétrole brut se sont élevées en décembre à 5,6 millions de barils par jour, en progression de 8% par rapport à décembre 2011.

"Ces statistiques confirment l'importante reprise de l'économie" du pays entamée ces derniers mois, commentaient les experts du cabinet JBC Energy, notant que "les chiffres des exportations dépassaient de très loin les prévisions des analystes" et que "les chiffres des importations de brut" étaient "en ligne" avec les indicateurs signalant la reprise de l'activité économique du pays.

Les cours du baril étaient de surcroît aidés jeudi par un fléchissement du dollar face à un euro revigoré, les cambistes saluant les résultats jugés encourageants d'émissions obligataires en Espagne et en Italie.

Un affaiblissement du dollar tend en effet à rendre plus attractifs les achats d'or noir, libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs détenteurs d'autres devises.

Les opérateurs continuaient de surveiller les publications de résultats trimestriels d'entreprises, après le coup d'envoi donné mardi par le géant américain de l'aluminium Alcoa, qui a fait état d'un net redressement de ses performances opérationnelles -- un signal jugé encourageant pour l'économie mondiale.

cha



(AWP / 10.01.2013 12h48)


Commenter Le brut grimpe après les chiffres des importations chinoises


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite