Menu
RSS
A+ A A-

Le brut termine en hausse à New York, optimiste sur le budget des USA

prix-du-petrole (reprise de lundi soir)</p(reprise de lundi soir):

(reprise de lundi soir)


New York - Les cours du pétrole à New York ont fini en nette hausse lundi, les investisseurs pariant sur la conclusion imminente d'un accord sur le budget des Etats-Unis qui permettrait d'éviter une cure de rigueur potentiellement néfaste pour la demande énergétique du pays.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février a gagné 1,02 dollar, pour s'établir à 91,82 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Sur un an, le brut à New York a toutefois baissé de 7%.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance a clôturé à 111,11 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 49 cents par rapport à la clôture de vendredi. Il finit également l'année en progression de 3% par rapport à fin 2011.

Le marché "fait preuve d'optimisme" alors que les négociations budgétaires se poursuivent à Washington, a remarqué Michael Lynch, de Strategic Energy and Economic Research.

Les investisseurs estiment que "même si un accord n'est pas conclu ce soir, il le sera dans les jours à venir et que par conséquent il ne devrait y avoir aucun effet majeur négatif sur l'économie américaine", a ajouté l'analyste.

Si démocrates et républicains ne parviennent pas à un compromis de dernière minute, les Etats-Unis se verront en effet imposer automatiquement à minuit (mardi 05H00 GMT) une hausse des impôts pour la quasi totalité des contribuables et des coupes claires dans les dépenses de l'Etat fédéral.

Mais moins de 12 heures avant l'échéance du "mur budgétaire", le président Barack Obama a affirmé qu'un accord semblait "en vue".

"Il y a encore des problèmes à résoudre", a expliqué le dirigeant démocrate lors d'une intervention à la Maison Blanche, "mais nous avons espoir que le Congrès peut y parvenir."

Une fois que la menace de mesures d'austérité brutales sera définitivement écartée, "on s'attend à une reprise économique solide qui sera positive pour les matières premières, en particulier pour le pétrole", a remarqué M. Lynch.

Le marché était par ailleurs soutenu par "les très bons chiffres en provenance de Chine", qui laissent "augurer d'une amélioration de la demande de brut" dans le pays, deuxième consommateur de pétrole de la planète, a souligné John Kilduff, d'Again Capital.

Selon la banque HSBC, la Chine a enregistré en décembre la plus forte hausse de sa production manufacturière en 19 mois, l'indice PMI des directeurs d'achat s'élevant précisément à 51,5 contre 50,5 en novembre.

Ce chiffre est un baromètre important pour l'économie chinoise dont la croissance a ralenti durant sept trimestres consécutifs pour tomber à 7,4% cet été.

Le marché sera fermé mardi à l'occasion du Nouvel an, férié à Londres comme à New York.

rp



(AWP / 02.01.2013 08h31)


Commenter Le brut termine en hausse à New York, optimiste sur le budget des USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite