Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, miné par le débat budgétaire aux USA

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole a débuté la séance en baisse lundi à New York alors qu'il ne reste plus que quelques heures au Congrès américain pour trouver un accord sur le budget du pays et éviter une cure d'austérité forcée potentiellement néfaste pour la demande énergétique du pays.

Vers 14H10 GMT/15h10 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février lâchait 48 cents à 90,32 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché est entièrement tourné vers le fait qu'il "semblerait qu'on va bel et bien s'écraser contre le +mur budgétaire+", a remarqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

Sauf accord de dernière minute au Congrès américain, les Etats-Unis se verront en effet imposer automatiquement à minuit (mardi 05H00 GMT) une hausse des impôts pour la quasi totalité des contribuables et des coupes claires dans les dépenses de l'Etat fédéral.

Or aucun progrès notable n'a été enregistré pendant le week-end pour éviter l'entrée en vigueur de ces mesures de rigueur brutales qui risquent de menacer l'économie encore fragile des Etats-Unis et donc de peser sur la consommation de brut dans le pays, premier consommateur mondial d'or noir.

"Même de bonnes données en provenance de la Chine ne permettent pas d'apaiser les craintes liées à cette grande inconnue", a noté M. Flynn.

Selon la banque HSBC, la Chine a en effet enregistré en décembre la plus forte hausse de sa production manufacturière en 19 mois, de bon augure pour la demande de brut.

L'indice PMI des directeurs d'achat, baromètre important pour l'économie chinoise dont la croissance a ralenti durant sept trimestres consécutifs pour tomber à 7,4% cet été, s'est précisément élevé à 51,5, contre 50,5 en novembre.

Les cours du brut étaient aussi tirés vers le bas par le renforcement du billet vert, qui rendait moins attractifs les achats de brut libellés en dollar pour les investisseurs munis d'autres devises.

rp



(AWP / 31.12.2012 15h40)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, miné par le débat budgétaire aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

jeudi 27 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole profite de la baisse des stocks américains et du …

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens après avoir atteint un nouveau plus haut en près de...

jeudi 27 juillet 2017 à 09:21

Royal Dutch Shell profite de la meilleure forme des cours du…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a publié jeudi un bénéfice net en hausse de 31,5% au deuxième trimestre, profitant du...

jeudi 27 juillet 2017 à 08:51

TechnipFMC triple son bénéfice net au 2e trimestre

Paris: Le groupe franco-américain de services pétroliers TechnipFMC a annoncé jeudi un triplement de son bénéfice net au deuxième trimestre grâce à...

jeudi 27 juillet 2017 à 08:19

Total continue à profiter de la remontée des cours du pétrol…

Paris: Total a continué à bénéficier du redressement des cours du pétrole au deuxième trimestre et publié des résultats meilleurs que prévu...

jeudi 27 juillet 2017 à 05:25

Le pétrole fait une pause en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la baisse jeudi en raison de prises de bénéfices après un net rebond provoqué ces derniers...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite