Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en baisse à New York après des chiffres décevants du chômage

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont débuté la séance en baisse jeudi à New York, minés par des chiffres américains ravivant les craintes d'un ralentissement de l'économie potentiellement néfaste pour la demande énergétique aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

Vers 14H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, lâchait 38 cents à 89,60 USD sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

L'annonce d'un rebond des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis du 9 au 15 décembre "a été particulièrement mal reçue par le marché", a remarqué John Kilduff, d'Again Capital.

Les autorités américaines ont recensé le dépôt de 361'000 demandes d'allocations de chômage dans le pays sur cette période, soit 4,9% de plus que la semaine précédente et davantage que les attentes des analystes.

Cet indicateur, qui survient trois jours après l'annonce de l'accélération de la baisse de l'activité manufacturière à New York, "ranime les inquiétudes des courtiers sur les perspectives pour la demande de brut" aux Etats-Unis, a souligné M. Kilduff.

Ce chiffre occultait la nouvelle estimation officielle du PIB américain du troisième trimestre, qui fait état d'une forte accélération de la croissance économique.

Les courtiers faisaient aussi preuve d'un regain de prudence face "aux nouvelles incertitudes sur les négociations encore en cours à Washington" sur le budget des Etats-Unis qui semblaient piétiner, a remarqué David Bouckhout, de TD Securities.

Le président démocrate Barack Obama et le chef des républicains John Boehner avaient assoupli leurs positions sur la taxation des ménages les plus aisés, accréditant l'hypothèse d'un compromis avant la fin de l'année.

Mais les deux camps semblaient de nouveau crispés mercredi soir, M. Obama assurant avoir "fait au moins la moitié du chemin pour satisfaire les inquiétudes des républicains" et M. Boehner disant "espérer que le président montrera un peu de sérieux pour travailler avec nous sur une approche équilibrée".

Faute d'accord des responsables politiques américains, une cure d'austérité forcée et automatique entrera en vigueur début 2013 aux Etats-Unis, au risque de faire tomber en récession une économie encore fragile et de plomber la demande énergétique du pays.

al



(AWP / 20.12.2012 15h54)


Commenter Le pétrole en baisse à New York après des chiffres décevants du chômage


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite