Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York, porté par un bon indicateur chinois

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse vendredi à New York, encouragés par un bon indicateur manufacturier en Chine, de bon augure pour la demande mondiale en brut, et par des inquiétudes du côté de l'offre dans un contexte incertain au Moyen-Orient.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier gagnait 29 cents à 86,17 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les cours du brut sont soutenus par de bonnes nouvelles économiques en Chine, après la diffusion d'un rapport montrant l'expansion de l'activité manufacturière. Or toute amélioration de l'économie chinoise se traduit par des attentes d'une demande en brut accrue dans le pays", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Un indice publié vendredi par la banque HSBC a en effet montré une accélération de l'activité manufacturière chinoise en décembre, qui est arrivée à son plus haut niveau depuis 14 mois après avoir enregistré en novembre sa première expansion depuis plus d'un an.

"Il s'agit du principal facteur de hausse du marché ce matin", a estimé M. Lipow.

D'autre part, des inquiétudes sur le front de l'offre accentuait la tendance haussière sur les cours du brut, selon Robert Yawger, de Mizuho Securities, à la veille d'un referendum sous haute tension en Egypte sur un projet de Constitution.

Partisans et adversaires de ce texte se préparaient vendredi à de nouvelles manifestations au Caire.

Selon ses partisans, ce projet vise à doter le pays d'un cadre institutionnel stable, censé refléter les changements intervenus dans le pays depuis la chute de l'autocrate Hosni Moubarak début 2011.

L'opposition laïque, de gauche et libérale dénonce en revanche un texte susceptible d'engendrer une islamisation accrue de la législation et de contenir des lacunes en matière de protection des libertés.

Des inquiétudes persistantes au sujet des négociations budgétaires aux Etats-Unis visant à éviter une cure d'austérité forcée, qui pourrait faire replonger l'économie américaine en récession faute d'accord politique avant 2013, limitaient toutefois la hausse du marché, a noté M. Lipow.

Les courtiers craignaient en effet les effets de ce "mur budgétaire" sur la vigueur de la demande en brut au sein du premier consommateur de pétrole de la planète.

rp



(AWP / 14.12.2012 15h41)


Commenter Le brut en hausse à New York, porté par un bon indicateur chinois


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite