Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, reprenant son souffle après la Fed

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole a démarré la séance en légère baisse jeudi à New York, dans un marché reprenant son souffle après une nette hausse la veille, et déçu par des ventes au détail légèrement inférieures aux attentes aux Etats-Unis, le premier consommateur mondial de brut.

Vers 14H25 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier perdait 55 cents à 86,22 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les prix du pétrole perdaient légèrement du terrain jeudi, au lendemain de l'annonce par la Réserve fédérale américaine (Fed) d'un nouveau programme de rachats d'actifs en janvier et du maintien d'un taux directeur quasi nul, qui avaient aidé le marché à nettement s'apprécier.

En effet de telles mesures favorisent les actifs jugés risqués, comme les matières premières, les rendant plus intéressantes pour les investisseurs spéculatifs.

"Mais le marché digère également le fait que la Fed ait désigné des facteurs économiques, comme un taux de chômage" supérieur à 6,5%, comme l'une des conditions pour maintenir son taux directeur entre 0 et 0,25%, a relevé John Kilduff, de Again Capital.

Le taux directeur de la banque centrale sera également lié aux perspectives d'inflation à moyen terme et aux attentes d'inflation à plus long terme.

"Identifier de telles cibles, cela montre que la Fed considère déjà à plus long terme un resserrement de sa politique monétaire", ce qui met sous pression les cours du brut, a-t-il ajouté.

D'autre part, "les ventes au détail américaines sont ressorties moins bonnes que prévu" en novembre, a relevé Bill Baruch, de iiTrader, inquiétant des courtiers particulièrement focalisés sur les perspectives de consommation et de demande du marché américain.

Ces craintes ont ainsi fait passer au second plan de bonnes nouvelles sur le front de l'emploi, les nouvelles inscriptions au chômage ayant baissé pour la quatrième semaine de suite aux Etats-Unis début décembre, pour tomber à leur niveau le plus faible en deux mois.

D'autre part, "le rapport du département de l'Energie (mercredi) était très baissier", a relevé M. Kilduff.

Le DoE a en effet fait état d'une hausse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 7 décembre, ainsi que des progressions biens plus fortes que prévu des réserves d'essence et de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage).

Les réserves de produits distillés du premier pays consommateur d'or noir au monde sont particulièrement scrutées à l'approche de l'hiver.

tt



(AWP / 13.12.2012 15h56)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, reprenant son souffle après la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite