Menu
RSS
A+ A A-

Le brut avance légèrement à New York, marché nerveux avant l'Opep

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mardi à New York, dans un marché nerveux à la veille d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à Vienne, malgré le soutien apporté par un bon indicateur allemand.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a grappillé 23 cents à 85,79 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a clôturé à 108,01 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 68 cents par rapport à la clôture de lundi.

Les cours du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre en fin de séance, troublés par la nervosité des opérateurs à la veille d'une rencontre entre les ministres de l'Opep à Vienne, siège du cartel, a remarqué Bill Baruch, de iiTrader.

Les délégations des douze Etats membres de l'Opep, qui ensemble pompent 35% de l'offre mondiale de brut, devraient selon les analystes laisser inchangé mercredi le plafond adopté en décembre 2011 et reconduit en juin, qui limite leur offre totale à 30 millions de barils par jour (mbj).

Or, le maintien de ce plafond de production inquiétait les courtiers qui craignaient que "la demande pétrolière ne suive pas", a souligné M. Baruch.

Les cours du pétrole avaient ouvert en plus nette hausse, soutenus par le bond spectaculaire du moral des milieux financiers en Allemagne en décembre, l'indice ZEW qui mesure la confiance des milieux financiers revenant en territoire positif pour la première fois depuis mai.

Il s'agit d'un chiffre "encourageant pour l'économie européenne et la demande en brut, a estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le marché surveillait aussi les négociations budgétaires aux Etats-Unis, par lesquelles républicains et démocrates tentent d'éviter une cure d'austérité forcée début 2013 risquant de faire replonger l'économie américaine en récession.

Les courtiers "restent suspendus aux gros titres" de la presse, a remarqué David Bouckhout, de TD Securities.

D'autre part, les courtiers restaient prudents alors que se tenait à Washington une réunion du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Cette session de deux jours devrait déboucher mercredi sur une mise à jour de ses prévisions pour l'économie américaine et sur une décision au sujet de son programme de soutien à l'économie.

Sur le front de l'offre, aux Etats-Unis, M. Lipow anticipait une baisse des stocks de brut hebdomadaires avant la publication mercredi des chiffres du département américain de l'Energie (DoE), invoquant une accélération de la cadence des raffineries américaines.

rp



(AWP / 12.12.2012 06h21)


Commenter Le brut avance légèrement à New York, marché nerveux avant l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite