Menu
RSS
A+ A A-

Le brut reste en hausse, toujours soutenu par des indicateurs chinois

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole montaient toujours lundi en fin d'échanges européens, soutenus par le rebond de la production industrielle chinoise annoncé la veille, un signe positif pour la croissance et la demande de brut de ce pays, premier consommateur mondial d'énergie.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 107,89 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 87 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 31 cents à 86,24 dollars.

"Après leur récent repli, les cours du pétrole ont regagné un peu de terrain lundi, grâce aux indicateurs chinois publiés ce week-end", observait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

La production industrielle a fortement rebondi en Chine en novembre, avec une hausse de 10,1% sur un an, contre 9,6% le mois précédent, lançant un signal fort d'accélération de la croissance dans la deuxième économie mondiale, selon des chiffres publiés dimanche.

C'est la première fois que l'augmentation de la production industrielle dépasse 10% en rythme annuel depuis le mois de mars, a précisé le Bureau national des Statistiques (BNS).

De plus, selon des chiffres diffusés lundi, les importations chinoises de brut ont fortement augmenté en novembre, "poursuivant un mouvement déjà observé en septembre", du fait d'un regain d'activité des raffineries du pays, relevait Sijin Cheng, analyste de Barclays Capital.

"Etant donné que la croissance de la demande mondiale de pétrole dépend en grande partie de la Chine, ces chiffres ont envoyé un signal positif et soutiennent les prix du pétrole, expliquait Tamas Varga, analyste chez PVM.

Sur le plan de l'offre, les investisseurs guettaient la réunion des ministres des pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) mercredi à Vienne, sans pour autant s'attendre à une modification des quotas de production du cartel.

Les investisseurs scrutaient par ailleurs l'évolution des deux principaux points de tension économique dans le monde: le "mur budgétaire" américain et la crise en zone euro, notait Tamas Varga.

Les discussions se poursuivaient entre démocrates et républicains aux Etats-Unis pour empêcher l'entrée en vigueur début janvier d'une combinaison de hausses d'impôts et de baisses des dépenses publiques, une échéance surnommée "mur budgétaire" en raison du choc qu'elle imposerait à l'économie américaine.

De plus, les investisseurs scrutaient toujours les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, et surtout en Egypte, qui risquent de peser sur la production d'or noir de la région.

rp



(AWP / 10.12.2012 18h31)


Commenter Le brut reste en hausse, toujours soutenu par des indicateurs chinois


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 13 décembre 2017 à 13:26

L'Opep anticipe un marché équilibré d'ici à la fin 2018

Paris: L'Opep a estimé lundi que le marché du pétrole devrait avoir trouvé son point d'équilibre d'ici à la fin 2018, une...

mercredi 13 décembre 2017 à 12:57

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mercredi 13 décembre 2017 à 06:14

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mercredi en Asie après avoir dégringolé, les marchés étant rassurés par des estimations positives sur l'état des stocks...

mardi 12 décembre 2017 à 20:57

Le pétrole termine en baisse à New York avant le rapport sur…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, après être nettement montés dans le sillage de la fermeture d'un oléoduc important en mer...

mardi 12 décembre 2017 à 18:19

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mardi 12 décembre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à l'ouverture à New York par un problème en…

New York: Le pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture mardi, encore soutenu par la fermeture d'un important oléoduc en mer du Nord de...

mardi 12 décembre 2017 à 14:17

La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'expl…

Paris: La Banque mondiale arrêtera de financer après 2019 l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz, a-t-elle annoncé mardi à l'occasion...

mardi 12 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le Brent dopé par une fuite d'oléoduc en m…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens dans un marché perturbé par la fuite de l'important oléoduc...

mardi 12 décembre 2017 à 06:13

Le pétrole continue d'avancer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, en particulier le contrat européen qui dépasse les 65 dollars pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite