Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut rebondit sous l'effet d'achats opportuns (86,44 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole repartaient à la hausse vendredi en Asie, les opérateurs achetant à bon prix après une nette baisse la veille à New York liée notamment aux craintes d'impasse budgétaire aux Etats-Unis, premier consommateur de brut mondial, et à la crise en zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier s'appréciait de 18 cents, à 86,44 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance gagnait 21 cents, à 107,24 USD.

Le président Barack Obama et les républicains en position de force au Congrès divergent sur la façon de rééquilibrer les comptes, les conservateurs souhaitant que cela s'effectue sans augmenter les impôts de quiconque. M. Obama veut quant à lui laisser expirer pour les plus riches les cadeaux fiscaux consentis en 2001 et 2003 sous la présidence du républicain George W. Bush.

Ces négociations, à quatre semaines de l'échéance, semblent toujours piétiner. Le marché craint une impasse qui conduirait à l'entrée en vigueur automatique en janvier d'une cure d'austérité forcée, à même de plonger l'économie des Etats-Unis en récession et de peser sur leur demande énergétique.

Par ailleurs, le marché du brut a été miné par l'annonce jeudi par la Banque centrale européenne (BCE) de perspectives économiques moroses pour la zone euro.

L'institution de Francfort a en effet pris acte de l'accélération de la dégradation de l'économie dans la zone euro, indiquant prévoir désormais une contraction du PIB de la zone euro de 0,3% en 2013, alors qu'en septembre elle tablait encore sur une croissance de 0,5%.

A cela s'est ajouté vendredi l'abaissement des prévisions de croissance en Asie par la Banque asiatique de développement (BAsD) "qui n'a pas aidé l'humeur du marché", a souligné Jason Huges, responsable de portefeuille chez le courtier IG Markets.

La BAsD estime que l'Asie (45 pays) enregistrera une croissance de 6,0% en 2012, un taux équivalent à celui de 2009, une baisse de 0,9 point de pourcentage par rapport à ses calculs prévisionnels d'avril et de 0,1 point par rapport à octobre.

L'organisme a confirmé ses prévisions pour la Chine mais révisé à la baisse celles de l'Inde.

Dans ce contexte, les opérateurs attendaient la publication vendredi des statistiques mensuelles sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis, un indicateur crucial pour juger la reprise de la croissance et de la demande.

De bon augure avant ces chiffres, les nouvelles inscriptions au chômage ont reculé fortement pour la troisième semaine de suite aux Etats-Unis après leur poussée provoquée par le passage de l'ouragan Sandy sur le nord-est du pays.

Jeudi, le baril de WTI a terminé en recul de 1,62 dollar à 86,26 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent a terminé à 107,03 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en recul de 1,78 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

sm



(AWP / 07.12.2012 06h22)


Commenter Asie: le brut rebondit sous l'effet d'achats opportuns (86,44 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite