Menu
RSS
A+ A A-

Rebond conforté, aidé par un regain d'optimisme du marché

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole confortaient leur rebond jeudi en fin d'échanges européens, à la faveur d'un regain d'optimisme alimenté par les espoirs d'avancées dans les négociations visant à éviter une impasse budgétaire aux Etats-Unis, ainsi que par de bons indicateurs américains.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 110,45 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 94 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,29 dollar à 87,78 dollars.

Après trois séances dans le rouge, les prix du pétrole regagnaient du terrain et effaçaient les pertes enregistrées depuis le début de la semaine.

Ils profitaient de "la très bonne tenue des places boursières", après avoir "déjà commencé à se redresser mercredi après l'annonce d'une chute inattendue des stocks de brut américains", observait Michael Hewson, analyste du courtier CMC Markets.

Le Département américain de l'Energie (DoE) avait fait état mercredi de reculs inattendus la semaine dernière des stocks américains de brut, mais aussi des réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), un signal encourageant pour la demande énergétique du pays, premier consommateur de brut.

Mais l'optimisme des opérateurs s'expliquait surtout par un regain d'espoir sur les négociations politiques en cours à Washington entre Démocrates et Républicains pour éviter un "mur budgétaire", dans un marché "suspendu aux déclarations des parlementaires américains", indiquait David Hufton, analyste du courtier PVM.

En l'absence de compromis entre les partis sur le budget, une loi imposant hausses d'impôt et coupes budgétaires massives entrera automatiquement en vigueur début 2013, au risque de faire tomber en récession l'économie américaine et de plomber la demande pétrolière du pays.

"Des commentaires sur le peu de progrès des négociations avaient pesé sur les prix mardi et mercredi, et désormais, les cours ont inversé la tendance après des commentaires encourageants" de responsables américains, commentait M. Hufton.

Le chef de file républicain à la chambre des Représentants, John Boehner, s'est en effet dit optimiste sur les chances d'un compromis. De son côté, le président Barack Obama a indiqué qu'il "espérait" la conclusion d'un accord "avant Noël".

Ces commentaires ont rassuré quelque peu les investisseurs, renforçant leur intérêt pour les actifs jugés plus risqués comme les matières premières, mais aussi l'euro.

Or "l'affaiblissement du dollar (face à un euro revigoré) apportait un coup de pouce supplémentaire aux prix" du pétrole, dont l'achat, libellé en dollar, devenait ainsi plus attractif pour les investisseurs munis d'autres devises, ajoutait Jack Pollard, analyste du courtier Sucden.

Enfin, "une salve d'indicateurs américains meilleurs qu'attendu n'a pas été pour rien dans l'amélioration du moral" des opérateurs, et a contribué à faire grimper le WTI à son plus haut niveau depuis dix jours, à 88,69 dollars vers 14H40 GMT, observait M. Hewson.

La croissance des Etats-Unis lors du troisième trimestre a été révisée à la hausse jeudi, à 2,7% selon une deuxième estimation contre une estimation préalable de 2,0%, et les nouvelles inscriptions au chômage ont reculé fortement la semaine dernière pour la deuxième semaine de suite.

ds



(AWP / 29.11.2012 18h30)


Commenter Rebond conforté, aidé par un regain d'optimisme du marché


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite