Menu
RSS
A+ A A-

Le brut grimpe, aidé par des espoirs de progrès sur le budget américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se ressaisissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché porté par un regain d'espoir sur l'avancée des discussions budgétaire en cours aux Etats-Unis pour éviter un blocage politique qui conduirait à une cure d'austérité forcée dans le pays.

Vers 11H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 110,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,41 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,10 dollar à 87,59 dollars.

"Le marché est suspendu aux déclarations des parlementaires américains" sur l'avancée des discussions politiques en cours à Washington entre démocrates et républicains pour éviter le "mur budgétaire", observait David Hufton, analyste du courtier PVM.

En l'absence de compromis entre les partis sur le budget, une loi imposant hausses d'impôt et coupes budgétaires massives entrera automatiquement en vigueur début 2013, au risque de faire tomber en récession l'économie américaine et de plomber la demande énergétique du premier pays consommateur de brut.

"Des commentaires sur le peu de progrès des négociations avaient pesé sur les prix mardi et mercredi, et désormais, les cours ont inversé la tendance après des commentaires encourageants" de responsables américains, commentait M. Hufton.

Le chef de file républicain à la chambre des Représentants, John Boehner, s'est en effet dit optimiste sur les chances d'un compromis. De son côté, le président Barack Obama a indiqué qu'il "espérait" la conclusion d'un accord "avant Noël".

Ces commentaires ont rassuré quelque peu les investisseurs, renforçant leur intérêt pour les actifs jugés plus risqués comme les matières premières, mais aussi l'euro.

Or "l'affaiblissement du dollar (face à un euro revigoré) apportait un coup de pouce supplémentaire aux prix" du pétrole, dont l'achat, libellé en dollar, devenait ainsi plus attractif pour les investisseurs munis d'autres devises, ajoutait Jack Pollard, analyste du courtier Sucden.

Le marché continuait par ailleurs de digérer une baisse inattendue des stocks américains de brut la semaine dernière, dévoilée mercredi par le Département américain de l'Energie (DoE), la vigueur de la demande ayant compensé la forte progression des importations et de la production.

Enfin, selon M. Pollard, le marché pétrolier restait également "aidé par le manque de progrès dans le dossier nucléaire iranien", au centre d'une réunion jeudi du conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

L'Iran est frappé par de sévères sanctions internationales, dont un embargo pétrolier de la part de l'Union Européenne (UE) entré en vigueur en juillet, en raison de son programme nucléaire controversé, soupçonné par les Occidentaux d'avoir des visées militaires. Ces sanctions ont entraîné un effondrement des exportations de brut du pays et alimenté les craintes d'une escalade des tensions dans la région.

fah



(AWP / 29.11.2012 12h47)


Commenter Le brut grimpe, aidé par des espoirs de progrès sur le budget américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite